ciné premier qui l'a dit

Ciné : Inception, Toy Story, Le premier qui l’a dit

Cela fait déjà quelques temps que je voulais parler des derniers films que j’ai vu au ciné, mais le temps m’ayant manqué, et les vacances étant arrivées entre temps, je n’ai pas eu le temps de l’écrire !

Inception

Avant d’aller le voir, je n’en avais entendu que du bien… je m’attendais à devoir connecter tous mes neurones, voire à poser pleins de questions à l’Homme après le film, et non… la « blonde » que je suis a tout compris (ou je suis passée à côté de tout!). J’ai beaucoup aimé le principe des rêves qui s’emboitent, mais moins leur absence de fantaisies : c’était justement un film où le réalisateur aurait pu se permettre toutes les folies architecturales, et la seule à laquelle il pense, ce sont des immeubles à angle de 90° !

Le jeu de Carpaccio est bien, mais bon, il fait un peu toujours la même chose, comme Depardieu par exemple. Le Gordon Lewitt, là, l’est trop bien (c’est bien lui qui jouait dans « 5ème planète après le soleil »?), et Helen Paige est un peu trop sage.

Mais les effets spéciaux sont quand même hallucinants ! Voir le making of ou les commentaires du réalisateur, ça devrait être sympa. Bref, c’était un bon divertissement, mais pas le film de l’été !

Toy Story 3

Je ne sais pas si j’avais vu les deux précédents, mais ils sont plus ou moins rentrés dans l’imaginaire collectif ! A l’époque, je n’aimais pas les films d’animation, je trouvais ça encore trop simpliste, et la première scène du film m’a largement démontré tous les progrès qu’on a fait en 10 ans!

On devait aller voir Inception, la séance étant complète, on est allé voir ce film, et on ne l’a pas regretté une seule seconde !! Même sans connaitre les personnages, ou les histoires précédentes, j’ai beaucoup ri, et je me suis laissé prendre au jeu : retrouveront-ils leur « maitre » ou pas ? J’ai adoré la parodie Ken / Barbie, où les rôles sont inversés ; le nounours un peu spécial et la seconde vie des jouets ! C’est p-ê beaucoup un film pour adultes, il doit être truffé de références que je n’ai pas trouvé, mais tant pis, je l’ai beaucoup aimé !

Le premier qui l’a dit

Mon ÉNORME coup de cœur de ces derniers jours! J’y suis allée (seule) uniquement sur le pitch, et parce que c’était un film italien, et que c’était bon! Oh lala… Je suis rarement midinette, les hommes me font très rarement cet effet-là, mais l’acteur (Riccardo Scamarcio) qu’il est beau… Il est très connu en Italie, et je comprends pourquoi ! Durant tout le film, dès que je le voyais, je souriais ! Et comme tous les Italiens, il porte très bien le jean/chemise…

Rapidement le pitch : lors d’un dîner, le second fils d’une famille bourgeoise décide de faire son coming out, pour éviter de se retrouver avec l’usine de pates de son père à gérer. Pas de chance, son frère ainé décide de faire le sien… il est forcément déshérité, et toute la charge de l’usine se retrouve sur les épaules de Tommaso, le second. Tout ce qu’il avait voulu éviter !!!

Le film va de quiproquo en gag vaudevillesques, il est très drôle, et le réalisateur (auteur de nombreux films gays) se montre gentiment moqueur envers les homos… les gags sont alors beaucoup plus fins que pour Pédale douce par exemple, et tellement plus savoureux !

Bref, avec l’Arnacoeur, il fait parti de mes prochains achats de dvd…

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment