Où vais-je avec mon Romantique ?

Où vais-je avec mon Romantique ?

Je n’ai pas encore Internet chez moi, mais je ne m’ennuie pas le soir, grâce à quelques séries non visionnées sur mon PC, ce qui est notamment le cas de Brothers & Sisters, petite série qui ne casse pas trois pattes à un canard, mais facile à comprendre sans sous-titres et qui m’a un peu amener à réfléchir, à force de ricochets et d’obsessions sur l’amour et toutes les questions qui vont avec ! Lire la suite

Le revers de la médaille

Le revers de la médaille

Après l’euphorie de la bonne nouvelle, l’excitation du nouveau départ et la joie de vivre dans mon nouveau chez moi, voici le retour à la réalité, et le temps de faire les comptes.

Quand j’étais ado, j’étais fourmi, je ne dépensais jamais rien, et j’attendais avec impatience mon relevé bancaire pour savoir combien j’avais économisé. Voir mon livret jeune s’accroître était une de mes grandes joies. Ensuite, mon ex est passé par là, et de fourmi, je suis passée à une grande tendance cigale ! Avec lui sont arrivées les premières vraies dépenses, avec lui, j’ai appris à dépenser plus de 15€ d’un coup ! Lire la suite

L’appel de la 100ème note

Oui, le titre est facile, mais je reste très étonnée d’arriver aussi rapidement à 100 notes (sur mon précédent blog) ! C’est la première fois que je tiens un blog de manière si rigoureuse, que je m’oblige à publier, quand j’en ai l’inspiration, au moins deux ou trois notes par semaine, et en l’espace de six mois, j’ai ainsi publié 99 notes, celle-ci étant la n°100 !!

Je rédige la plupart du temps mes notes sur Word, avant de faire un copier-collé, et sur mon document, j’en suis à plus de 80 pages ! c’est impressionnant ! Je ne sais pas quand je m’amuserai à imprimer ce blog, mais il fait maintenant totalement partie de moi ! Je comprends parfaitement l’angoisse de Poleen de voir son blog disparaître, car je ressentirai la même crainte, la même peur si cela m’arrivait !

Ce blog, je n’aurais pas eu le courage de le maintenir aussi vivant, je n’aurais su être aussi bavarde si vous n’étiez pas là, alors je voulais vous dire un TRES GRAND MERCI à vous mes commentatrices quotidiennes (Anne-Elisabeth, Poleen, Mado , le trio de tête), et à mes lectrices/commentatrices que je vois régulièrement dans les avatars (Carobine, Lap’titeZou, Eamimi, Shane, Miss Brownie, Miss Océane, Babooska, Camille la it Girl…). Je suis sure que j’oublie des personnes, j’en suis désolée ! Mais chacun de vos commentaires, positifs ou négatifs me fait encore super plaisir ! En six mois, je ne suis absolument pas blasée d’en recevoir, autre contraire, cela fait parti de mes plaisirs quotidiens, et rien que ça, ça donne envie de continuer ! Non pour avoir un maximum de commentaires à tout prix, mais simplement parce que je suis toujours étonnée d’intéresser suffisamment l’une d’entre vous pour qu’elle prenne la peine de laisser un petit mot !

Ce paragraphe peut paraître très niais, très puéril, mais ce n’est pas du tout le cas : je suis vraiment contente de vous lire !

Bref, si j’en suis arrivée à 100 notes pour la première fois de ma vie, c’est grâce à vous !

« Il n’est pas d’hiver sans neige, de printemps sans soleil, et de joie sans être partagée »

Proverbe serbe (trouvé sur Internet)

Déménagement

Déménagement

  • Qui va pouvoir avoir des plantes d’extérieur ?
  • Qui va à nouveau dormir dans un lit double pour elle toute seule ?
  • Qui va arrêter d’avoir des fringues bousillées par son père ?
  • Qui va pouvoir réutiliser son super bureau ?
  • Qui va surtout pouvoir avoir un chat ?
  • Qui va devoir monter six étages tous les jours ?
  • Qui va découvrir un nouveau quartier de Paris ?
  • Qui va habiter à côté d’Actarus, dont je vous ai montré la photo la semaine dernière ?

C’est bibi !!! Lire la suite

Lecture : La reine et la favorite

Lecture : La reine et la favorite

L’histoire a la bonne idée de commencer peu avant la naissance de Louis XV, afin que le lecteur comprenne bien (si cela était nécessaire) à quel point personne n’avait songé à le préparer à son futur métier. Il n’aurait pas dû monter sur le trône, parce qu’il y a été très mal préparé, mais surtout parce que son caractère était totalement incompatible avec la vision de la monarchie élaborée par son arrière-grand-père lorsqu’il était plus âgé. Lire la suite