L’épilation définitive… réellement ?

épilationGrâce à une mère très soucieuse de la perfection physique de ses filles, j’ai commencé à découvrir l’enfer des épilations chez l’esthéticienne très très jeune : ma première séance était pendant l’été entre la 6ème et la 5ème. Ma mère m’avait évidemment prévenu que cela ferait mal, mais je pense qu’elle avait oublié la douleur de sa première fois : j’ai tellement crié que je m’en souviens encore ! Et ce n’était que les 1/2 jambes, et les aisselles. J’ai de nouveau crié 2 ans plus tard pour mon premier maillot. Mais ensuite, consciencieusement, je suis allée très régulièrement me faire épiler, même lorsque j’étais étudiante et fauchée, je continuais à y aller. Finalement, à 30ans, je remerciais intérieurement ma mère car les poils étaient vraiment bien plus clairsemés, et j’avais même deux zones sur les jambes sans le moindre poils. Lire la suite

Évoluer dans une grande société

Cela fait maintenant 6 ans que je travaille dans la même société, si grande que la gestion des Ressources Humaines est assez particulière. Il y a les RH nationales, qui gèrent les grandes orientation de l’entreprise (gestion des recrutements, des primes, des mobilités, évaluation des candidats aux concours…), puis des RH décentralisées, pour la gestion au quotidien (fiches de paie, arrivée des nouveaux recrutés, congés…). Lire la suite