Modigliani

Amedeo Modigliani, une biographie passionnante

Je ne parle pas souvent de livres, tout simplement parce que j’en lis assez peu (et pourtant, j’adore ça !). Le dernier livre que j’ai terminé est une biographie (je lis beaucoup de bio en revanche), et je l’ai tout simplement adoré ! Sur une échelle de 10, je lui mettrai 9, parce qu’il manque des images, et que l’auteur est parfois trop précis !!!

Modigliani est un peintre du début du XXème siècle, qui a principalement peint des portraits, et quand on en a vu un, je pense qu’on les a tous vu.L’intérêt de cette biographie, c’est que l’auteur ne s’attache pas seulement à nous parler de Modigliani, mais surtout de toute l’ambiance parisienne des années 1905 à 1920, et c’est tout simplement passionnant ! Certes, j’avais vu tout ça en cours, mais ça m’a bien rafraichi la mémoire. Quand on ne s’y connait pas dans cette période-là, franchement, c’est un très bon livre pour comprendre comment ont été perçus le fauvisme, le futurisme et le cubisme. Surtout, on apprend énormément d’anecdotes sur la vie de l’époque, comme l’origine du nom du « Lapin agile », un cabaret qui marchait très bien, ou sur les raisons qui ont poussé les artistes à quitter Montmartre pour Montparnasse, ou encore sur des canulars, ou (pour terminer) sur l’incompréhension des journalistes face à tout ce qui se créait alors. Je savais que tous les grands peintres du début du siècle se connaissaient, mais je ne pensais pas qu’ils étaient tous aussi « proches », qu’ils partageaient autant de soirées ensembles.

Si vous décidez de le lire, n’hésitez pas à zapper le début du livre, toute la période où Modigliani grandit en Italie, car l’auteur détaille un peu trop (notamment sur les aïeux du peintre). Et éventuellement à avoir google images devant vous, car même si je connaissais la plupart des œuvres citées, je ne suis pas sure que ce soit le cas pour tout le monde !

Dans ma grande bonté, voici les œuvres les plus importantes citées dans le livre.

Matisse, la femme au chapeau (1905)

Luigi Russolo, Dynamisme d’une automobile (1912/13)

 

Picasso, les demoiselles d’Avignon (1906)

En plus, il est en Poche, que demande le peuple.

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment