Biobela, un super salon de coiffure bio

Biobela, un super salon de coiffure bio

Pour mes cheveux, j’ai totalement abandonné les shampoings classiques, pour n’utiliser que des produits bio, et sans SLS qui les agresse beaucoup trop. Pendant un peu plus d’une année, je faisais mes colorations avec du henné et des plantes colorantes (orcanette, curcuma…), et autant, cela passait parfaitement bien sur mes longueurs décolorées, autant, cela ne se voyait guère sur mes cheveux naturels, car très foncés. Entre temps, ils avaient beaucoup, beaucoup poussé, pour m’arriver pratiquement à la taille. Une fois ma robe et ma coiffure retenues pour le mariage, je me suis décidée à les couper, sur un coup de tête que je ne regrette absolument pas. Je cherchais donc un coiffeur bio (autant éviter de gâcher mes années d’effort!), à un tarif intéressant. Je tombais alors régulièrement sur Biocoiff‘ dont les tarifs exorbitants me refroidissaient, malgré un concept assez naturel (120€ la coloration, non merci !). Puis, à force de chercher et de lire des commentaires, je tombe sur Biobela, dont le site internet, et les quelques avis lus me rassuraient. Lire la suite

Boursorama, une banque qu’elle est bien !

Boursorama, une banque qu’elle est bien !

EDIT du 17 avril 2019

Initialement, quand on avait ouvert notre compte chez Boursorama, il y avait encore un espace physique pour déposer des espèces (à Paris), ou la possibilité de le faire via un coursier. Depuis, cette option semble impossible, du moins, je n’ai pas trouvé comment faire. Cela devient donc particulièrement compliqué, quand on a une certaine somme à encaisser.

Comme nous avons un compte à la Société générale pour notre emprunt immobilier (mais sans CB), jusqu’à présent, je pouvais aller déposer mes espèces là-bas, puis faire un virement. Sauf que sans carte bleue, cela devient quasi impossible de déposer ses espèces dans une agence à côté de chez nous. La plus proche est à Rungis, DANS le marché international, ce qui implique le paiement du péage. J’espère que dans la ville de ma belle-mère, en Lorraine, ce sera toujours possible, car cela devient vraiment handicapant.


Article initialement publié le 5 mars 2015

Ceci n’est pas un article sponsorisé 😉

Vous vous souvenez, il y a une dizaine d’années, quand on pouvait écrire à peu près tout ce que l’on voulait dans ses blogs, sans être soupçonné de gagner de l’argent ? Bon, ce doit être mon côté tradi (ah ah ah), mais je continue de penser que l’on peut écrire en toute honnêteté quand quelque chose nous plait.

Et là, j’aimerais parler de ma banque, Boursorama. Oui, je suis la fille capable d’être un article gratos sur une banque parce qu’elle l’aime bien. Bon, après, si la banque aime mon article, je ne dirais pas non à un virement exceptionnel de … 100.000€, j’ai un mariage, un voyage de noces, un appartement à payer 😉

Bref, il y a quelques années, je me renseignais pour quitter mon ancienne banque (tu sais, celle avec un logo vert, fusion de deux banques), car j’en avais marre de payer beaucoup trop cher pour des services qui devraient être gratuits. J’ai fait ma petite étude de marché, j’ai lu de nombreux forums, et aidé par une copine contente de Boursorama, j’ai décidé d’aller chez eux. Pourquoi ? Pour ne plus avoir le moindre frais bancaire, une carte gold gratuite, un service en ligne réellement performant. Ça ne me gênait strictement pas de passer dans une banque sans agence physique, car je n’allais déjà plus jamais voir mon conseiller de mon ancienne banque. Conseiller qui n’était jamais le même : quelle est donc la différence avec un plateau téléphonique ?

Au final, quels sont les avantages d’être passé chez Boursorama ?

  • le parrainage : le parrain et le filleul gagnent chacun 80€ (formule très intéressante lorsqu’on est en couple), d’ailleurs, s’il y a des intéressés, qu’ils se manifestent
  • le choix de la civilité : puisque JE coche les cases sur Internet lors de l’ouverture du compte, je peux éviter d’être appelée Mademoiselle à 34 ans
  • plus aucun frais bancaire (économie individuelle sur le papier : au moins 120€ par an)
  • un site internet hyper bien fichu pour les clients
  • une simplicité enfantine pour les virements entre amis (tu rentres les infos, et 2min plus tard, le virement est fait, et ton destinataire peut même recevoir un email ou un SMS lorsque tu valides le virement : top) (et tu peux aussi t’amuser à mettre des intitulés de virements loufoques)
  • un découvert gratuit de 1.000€ (oui, tu as bien lu)

Parlons donc de mon espace client, qui s’est fortement amélioré ces dernières semaines. Non seulement les virements sont enfantins à réaliser, mais en plus, les opérations sont maintenant tagguées par types de dépenses : loisir, impôts, santé, transport… En un clin d’œil, tu peux avoir un camembert de toutes tes dépenses alimentaires, mensuelles, ou accessoirement, le détail ultra précis des dépenses liées au voyage de noces, ou au mariage (siffle). Depuis que j’ai découvert ça, je retourne sur mon espace client toutes les semaines, je taggue tout, pour m’amuser avec les graph’ et autres camemberts. Tu peux avoir deux types de classements différents et complémentaires : les catégories, ou les tags. Par ex, je peux savoir dans les dépenses liées au voyage de noces, combien me coûteront les hébergements, l’essence… au centime près. Je n’ose imaginer le bonheur pour les personnes plus comptables que moi ! 😉

En ce moment, on est en train de renégocier notre prêt immobilier contracté il y a 3ans, et nous avons finalement retenu la Société générale (dont Bourso est une filliale) : le commercial que nous avons rencontré nous a clairement dit de garder nos comptes courants là-bas, la SG ne pourrait jamais nous proposer autant de services de qualité. Si ça, c’est pas un indice ! 😉

Le seul reproche que je fais à cette banque est le critère financier pour accepter de nouveaux clients : il faut gagner 1.500€ par mois pour pouvoir y rentrer. C’est une belle somme, et je pense que les personnes gagnant moins de 1.500€ seraient ravies de pouvoir économiser autant de frais bancaires.

Bref, si tu veux gagner 80€ facilement, fais-moi signe ! 😉

La ruche qui dit oui

La ruche qui dit oui

A Paris, si tu n’as pas de marché agréable à côté de chez toi, ou que les magasins bio sont trop chers, tu peux te tourner vers les AMAP. Le principe : un abonnement / une cotisation / un engagement sur l’année, et tu peux aller chercher un panier de fruits & légumes toutes les semaines. Les produits ne sont pas forcément bio, mais doivent être cultivés par des agriculteurs locaux, dans un rayon raisonnable (moins de 100 ou 200km ?). Lorsque j’étais dans mon studio, cela m’avait fortement intéressé, mais toutes les AMAP parisiennes ont des listes d’attentes de plusieurs années, et cela impliquait aussi de pouvoir aller chercher ses produits toutes les semaines, sans exception. Mais alors, quid des vacances ?
J’avais donc laissé tomber l’idée d’avoir de beaux produits, et locaux, puis à Malakoff, le marché était top, avec de beaux produits, je n’avais plus spécialement de besoins.

Lire la suite

Comment je suis devenue sportive grâce à l’hypnothérapie

Je suis et je reste une grande flemmarde devant l’Éternel : prête à traverser une rue en diagonale pour m’éviter quelques pas inutiles, à faire les yeux doux pour ne pas remonter lorsque j’ai oublié quelque chose, etc. J’étais particulièrement douée lorsque je devais trouver une excuse avec mon psy pour lui dire que non, je ne voulais pas faire de sport ! Pourtant, enfant j’ai fait de la danse durant une dizaine d’années, du judo (trop peu de temps), puis du volley, du tennis… Rien à faire, à l’adolescence, au tennis, je ne courrais plus après la balle…
 
Bref, j’étais une a-sportive.

Lire la suite

Marre du bon coin

Ça fait plusieurs fois que j’essaie de vendre des meubles en bon état sur le bon coin, et impossible de les vendre ! Je suis régulièrement contactée, je rappelle les gens pour leur demander leurs dispos, je m’arrange pour être là, et on a beau fixer des RV, personne ne se pointe !!! Avant de déménager, je voulais vendre un petit meuble de cuisine et un grand buffet, achetés tous les deux sur Ebay, personne n’est jamais venu. Là, j’ai 3 meubles hauts de cuisine et deux meubles bas Ikea à revendre, j’ai eu plusieurs RV, et nada !!! Les meubles sont aussi sur Ebay (petites annonces), mais je n’ai jamais de mails par ce biais-là.

Lire la suite

La case de cousin Paul

La case de cousin Paul

ce n’est pas du tout les guirlandes lumineuses que je cherchais

case de cousin paulDepuis quelques années, je cherche une guirlande de boules lumineuses, pour accrocher soit autour d’une porte, soit pour le plafond du couloir, ou bêtement n’importe où. Lundi, en faisant des courses pour mes derniers cadeaux (trouver un moulin électrique sel ou poivre en dehors de Peugeot, c’est rude !), je suis tombée aux Galeries sur ces boules lumineuses de la case de cousin Paul. Eurêka, j’ai ENFIN trouvé ce que je cherchais ! En plus, on peut composer sa guirlande, selon ses choix, parmi une quinzaine de couleurs, et avec trois longueurs possible ! GÉNIAL ! Au moment de régler, la vendeuse m’explique qu’il faut ensuite construire la guirlande, en faisant un trou de 1cm autour du premier, puis insérer la loupiote dedans (j’aurais dû déjà me dire que c’était louche que le trou ne soit pas immédiatement fait). Lire la suite

Quelques tests de crèmes & autres produits de beauté

J’achète finalement assez peu de produits de beauté et autres crèmes, parce que je tiens toujours à finir les pots entamés, d’autant que ma peau réagit finalement assez peu négativement aux produits. Je suis toujours à la recherche de la crème parfaite pour les premières rides (ridules), et pour l’instant, je ne pense pas l’avoir trouvé. Quoique… Lire la suite

Un drôle de weekend

Un drôle de weekend

Vendredi soir, je suis donc allée à l’anniversaire d’une copine, et c’était une très bonne soirée.

Samedi, comme j’étais encore trop claquée, j’ai zappé l’aquagym, et j’ai fait mes courses. Et là, j’ai détesté habiter à Paris : pour les faire correctement, je suis allée à Leader Price, puis dans une Biocoop acheter des fruits et légumes… puis remonté chez moi car c’était trop lourd. Je suis redescendue avec mes deux sacs de fringues à déposer dans un relai vêtements (et qu’est-ce que c’était lourd), pour terminer mes courses chez Casino !!! Trois magasins pour faire mes courses (bon, certes, j’aurais pu zapper LP, mais y’a que chez eux que je trouve une bonne litière !). Lire la suite

Ce soir, c’est anniversaire !

Voilà, après vous avoir peut-être un peu bassiné sur le cadeau que je pourrais offrir à mon homme pour son anniversaire, le grand J est enfin arrivé : c’est aujourd’hui que je peux lui offrir tout ce à quoi j’ai pensé, et mon impatience est grande ! Le thème des deux cadeaux est commun: ça tournera autour du vin. Je lui ai trouvé une bouteille correcte de vin blanc d’Alsace (forcément! oui, il aime les vins d’Alsace, c’est logique ?), histoire d’accompagner le dîner (le menu suivra, parce qu’il est légèrement comique!), pour qu’il tente aussi de deviner la suite. Pour celles / ceux qui me suivent sur Twitter, vous saurez que je lui ai pris un cours d’œnologie. J’hésitais beaucoup, j’ai été très gentiment conseillée par Mélanie et ma frangine, et finalement, en allant choisir ma bouteille de vin chez Balthazar, un caviste découvert grâce à l’un des articles viticoles du copain de Poleen. J’ai hésité entre me fier à ses conseils sur les choix des vins d’Alsace, et aller demander conseil à l’une des adresses conseillé. Et bien m’en a pris, car il a su écouter le menu annoncé, sans le moindre jugement, et j’espère que la bouteille sera bonne ! Lire la suite

Mon cordonnier chéri

Ça fait longtemps que je voulais vous parler de mon cordonnier chéri, que j’ai connu grâce au forum de CD, comme quoi, il y a(vait) de bonnes adresses sur ce forum !

Sa boutique s’appelle « Au bottier de Castellane » parce qu’il est tout simplement situé rue de Castellane à Paris ! Et parce qu’il est plutôt un bottier, un artisan, qu’un cordonnier qui travaille à la chaine ! Il travaille dans une boutique minuscule (qui doit à peine faire la taille de ma pièce à vivre), dans un foutoir impressionnant, et pourtant, comme les artistes peintres, de ce capharnaüm, il fait des merveilles ! C’est bien simple, depuis qu’il m’a sauvé une paire de chaussures que je pensais irrécupérables, je vais TOUJOURS chez lui (à une exception près pour mes Louboutin, où j’aurais dû aller chez Minuit Moins Sept). Il travaille sur tous les types de chaussures, et énormément sur des chaussures de luxe en fait (il a beaucoup de Weston, je crois avoir vu des Tod’s chez lui, et j’en passe). Signe de sa qualité ? Tous les beaux hôtels du coin (près des grands magasins, de la Madeleine) lui envoient ses clients (français, européens ou japonais !). Lire la suite