Promis, après j’arrête

Et dire que je m’étais promise (intérieurement) de ne plus parler de mon homme ici. Bon, tant pis !

Vous vous souvenez de Bidule, l’été dernier ? Mon copain avec qui j’avais passé une nuit de folies, alors que j’étais toujours avec le Romantique ? Eh ben, il se trouve qu’il passerait sur Paris la semaine prochaine, et qu’on s’est dit qu’on se ferait bien une séance photo, où je jouerais le modèle (œuf corse). On s’est juré qu’il ne se passerait rien entre nous, mais lorsque je l’écrivais sur FB, je n’étais pas totalement sure que nous tiendrions tous les deux, tant la tension sexuelle entre nous deux peut être assez forte. Lire la suite

Un drôle de weekend

Un drôle de weekend

Vendredi soir, je suis donc allée à l’anniversaire d’une copine, et c’était une très bonne soirée.

Samedi, comme j’étais encore trop claquée, j’ai zappé l’aquagym, et j’ai fait mes courses. Et là, j’ai détesté habiter à Paris : pour les faire correctement, je suis allée à Leader Price, puis dans une Biocoop acheter des fruits et légumes… puis remonté chez moi car c’était trop lourd. Je suis redescendue avec mes deux sacs de fringues à déposer dans un relai vêtements (et qu’est-ce que c’était lourd), pour terminer mes courses chez Casino !!! Trois magasins pour faire mes courses (bon, certes, j’aurais pu zapper LP, mais y’a que chez eux que je trouve une bonne litière !). Lire la suite

L’amitié

Lorsque  j’ai ouvert ce blog, c’était un exutoire, me permettant de mettre des mots sur ce que je traversais, et jamais je ne pensais avoir de lecteurs/commentateurs quotidiens, ni de les rencontrer, et encore moins que des amitiés puissent naitre ainsi. Grâce à ce blog, je corresponds (plus ou moins régulièrement, mais c’est de ma faute), avec une petite jeune, et surtout, j’ai rencontré une fille que je vois régulièrement… à tel point que je la considère comme une très bonne amie. Lire la suite

Un rêve apaisant

Un rêve apaisant

Cette nuit, j’ai fait un rêve … qui m’a laissé profondément apaisée au réveil.

J’étais dans le métro, et soudainement, je suis tombée sur mon ex-copine (la fille pour laquelle mon ex-mari m’a quitté), et même si les premières secondes ont été difficiles parce que je n’étais pas préparée, puis j’ai discuté avec elle le plus tranquillement du monde, comme si je n’en voulais plus ni à l’un, ni à l’autre. Et c’est le sentiment que j’avais lorsque je me suis réveillée : l’impression que tout est terminé, que j’aurais vécu à fond ces deux histoires, et que je n’ai plus le moindre regret à avoir. Ça fait du bien de savoir que tout est enfin totalement derrière moi, que le deuil est enfin certainement totalement terminé, et que je peux vivre. Certes, ce que je vis avec mon copain aide certainement à avancer, car même si le travail doit venir de moi, je suis certaine que la cicatrisation se fait plus rapidement grâce à lui, au bonheur qu’on traverse, et à la certitude de savoir où je vais. Lire la suite

Le test HIV

Le test HIV

Après avoir parlé de capotes la semaine dernière, parlons maintenant de la vie APRES les capotes, et pour y parvenir, des tests HIV. Je suis sure que vous savez tous comment faire, mais je me souviens, il y a un peu plus d’un an, j’étais paumée, je ne savais plus du tout comment en faire, car je n’en avais réalisé qu’un dans ma vie, et ça remontait à assez loin. C’est pour ça que j’ai décidé d’en parler, au cas où certains d’entre vous se poseraient des questions ! Et aussi parce que ce n’est jamais inutile d’en parler.

Il y a deux solutions pour un test HIV :

  • soit vous vous rendez dans un CDAG (centre de dépistage anonyme et gratuit),
  • soit vous demandez une ordonnance à votre médecin.

Un test anonyme

A Paris, le site de la Mairie de Paris propose plusieurs adresses, avec les horaires… qui sont malheureusement pas souvent compatibles avec des horaires de bureau! Mais certains ouvrent tout de même le samedi matin (c’est notamment le cas de celui du Marais, près de la Bibliothèque Forney), mais c’est maintenant sur RV, longtemps à l’avance. Quand j’y étais allée, je m’étais pointée à 9h10, et il y avait tellement de monde que je suis passée à 11h ! Il faut avoir le temps, un bon livre et de la motivation pour faire des tests dans des endroits comme ça ! Enfin, je veux dire, dans des endroits où ça n’est pas sur RV, et où c’est ouvert le samedi matin ! Sachant qu’on attend une semaine pour avoir les résultats, et qu’il faut attendre encore une vingtaine de minutes pour les obtenir !     

En passant par un médecin

Ensuite, pour les plus « courageux », il y a la possibilité de passer par les laboratoires privés, après avoir demandé une ordonnance à son généraliste (ou gynéco, ou sage-femme, comme vous préférez !), et là, le test est remboursé à 100% par la Sécu. Après, comme je n’ai pas encore testé cette solution, je ne sais pas si on avance les frais, ou pas ! J’éditerai l’article d’ici une semaine ou deux ! L’avantage de passer par ce système, c’est que des labo d’analyse, y’en a un peu partout, qu’il y a son nom sur la feuille de résultat (oui, les CDAG étant anonymes, on est désigné uniquement par un numéro !)     

Bon à savoir: il n’y a pas besoin d’être à jeun pour passer le test ; il faut attendre encore un délai de trois mois pour être sûr à 99% du résultat (càd entre la première fois où vous avez couché avec votre partenaire, et le moment où vous passez le test… ça peut être réduit à 2.5mois)…     

Bref, avec le Fonctionnaire, on va faire le test début avril, comme ça, quand on partira en Bretagne le 7/8 avril, on pourra totalement capote free, et c’est quand même vachement mieux pour un WE en amoureux !!!! 😉

Etre sur ses gardes

Etre sur ses gardes

Voilà, je parlerais bien de mon WE qui a été plutôt bien rempli finalement : je suis allée voir « Audition » vendredi soir; samedi je pensais voir un concert de piano gratuit à la Cité de la Musique mais il s’avère qu’il n’était pas gratuit finalement; samedi soir, on est allé voir un match d’impro ; dimanche balade au Luxembourg, brunch (moyen) et visionnage du match France Italie (très beau match en plus ! en tous cas, très beaux essais), et enfin, tentative de bidouillage html foireux (ah si, suis allée votée accessoirement… et dans les grandes villes, pas besoin de sa carte d’électeur ! que j’avais en plus sur moi, m’en suis aperçue après coup !).

Mais non… Lire la suite

Soirée avec le fonctionnaire

Soirée avec le fonctionnaire

Voilà, je voulais vous raconter ma soirée d’hier, je pensais le faire calmement ce matin, mais impossible: je dois avoir chopé une gastro!

Maintenant, passons à la partie que vous attendez tous (ou simplement toutes ?) ma soirée avec le Fonctionnaire ! Ça c’est passé presque comme je n’osais l’espérer. Quand je n’ai pas vu quelqu’un depuis plusieurs jours, je sais que j’ai du mal à tenir (et vous l’avez toutes remarquées!), et ce que j’aime particulièrement, c’est quand l’une des premières choses qu’on fait en arrivant… ben, c’est de terminer au lit ! Et c’est exactement ce qu’il s’est passé ! Je lui ai bien fait comprendre que j’aimais beaucoup ça, ça l’a un peu étonné, mais ça ne lui a pas déplu (tu m’étonnes !), ce qui moi, m’a étonné puisque toutes ses ex aimaient beaucoup faire l’amour, mais p-ê pas autant quoi ?

Lire la suite

Absence du copain

Ça y est, au bureau, j’ai trouvé mon rythme de croisière: je surfe tranquillement sur vos différents blogs le matin, j’écris mes articles le matin, et après le déjeuner, je me mets à bosser sérieusement. Pour l’instant, je n’ai pas suffisamment de boulot pour avoir des journées entièrement occupées, et ce rythme me convient parfaitement, je ne rentre pas trop fatiguée chez moi, et ça me permet de faire pas mal de choses. La seule contrainte, c’est de tout faire sur mon PC, donc il serait bien que je consulte de temps à autres la bibliothèque Gallica, histoire de me remettre à lire plus sérieusement ! Lire la suite

Le test des MST

Le test des MST

Voici une nouvelle note sur mon couple avec le Romantique, mais pour une fois, elle ne sera pas forcément décalée, mais je l’espère, un minimum utile.

Comme vous le savez donc (ou pas), cela fait maintenant, un peu plus de deux mois que nous sommes ensembles, et le temps arrive où je me pose la question de faire les tests MST. Or, ayant grandi dans une école catholique, je n’ai que peu de renseignements sur tous ces trucs, sur ce qu’il faut faire, ou pas, ou quand le faire ! M’étant déjà faite avoir une fois, j’ai été presque super vigilante depuis que nous faisons l’amour tous les deux. Évidement, nous utilisons systématiquement des capotes pour les (très rares) pénétrations, mais quand nous n’allons pas jusque là, je fais très attention à éviter le moindre contact entre nos deux sexes, d’autant qu’il a un important liquide séminal, et comme celui-ci permet aussi la contamination, je suis donc très très vigilante. Lire la suite