Un drôle de rêve

Avant-hier, j’ai fait un rêve bizarre (comme 90% de mes rêves, c’est vrai !) : je me faisais un auto-cunni ! Et au réveil, je me suis rappelé mes tentatives, étant ado pour y arriver, et malgré ma souplesse de l’époque, je n’y arrivais pas… et pourtant, j’étais vraiment pas loin ! C’est marrant, quand j’y repense, cette volonté d’y arriver, parce que le clito, je ne connaissais pas, je ne savais absolument pas ce que c’était, ni à quoi ça servait, mais je devais avoir une intuition pour essayer ! Lire la suite

Mon cordonnier chéri

Ça fait longtemps que je voulais vous parler de mon cordonnier chéri, que j’ai connu grâce au forum de CD, comme quoi, il y a(vait) de bonnes adresses sur ce forum !

Sa boutique s’appelle « Au bottier de Castellane » parce qu’il est tout simplement situé rue de Castellane à Paris ! Et parce qu’il est plutôt un bottier, un artisan, qu’un cordonnier qui travaille à la chaine ! Il travaille dans une boutique minuscule (qui doit à peine faire la taille de ma pièce à vivre), dans un foutoir impressionnant, et pourtant, comme les artistes peintres, de ce capharnaüm, il fait des merveilles ! C’est bien simple, depuis qu’il m’a sauvé une paire de chaussures que je pensais irrécupérables, je vais TOUJOURS chez lui (à une exception près pour mes Louboutin, où j’aurais dû aller chez Minuit Moins Sept). Il travaille sur tous les types de chaussures, et énormément sur des chaussures de luxe en fait (il a beaucoup de Weston, je crois avoir vu des Tod’s chez lui, et j’en passe). Signe de sa qualité ? Tous les beaux hôtels du coin (près des grands magasins, de la Madeleine) lui envoient ses clients (français, européens ou japonais !). Lire la suite