3615 ma vie #2

Voilà t’y pas que je m’absente seulement quatre jours, et j’ai plus le temps de blogguer !!! 😉 Non, je plaisante, mais entre le retour de mon WE à 23h15 dimanche, une quasi nuit blanche juste après (coup de stress incompris de ma part), longue journée de boulot (oui, ça peut arriver), envie/besoin de me reposer, et de lire tous les articles en retard sur tous les blogs, voilà qu’il est 23h44, et je commence à fatiguer !!! Du coup, je vais vous faire des teasing, sinon, c’est pas drôle !

« So, coming next on Vigée Lebrun, you’ll read a note about a French movie, a summary of her WE by the sea, her first day at work (à pas piquer des hannetons) and a lovely tag ! »

Oui, ça fait beaucoup pour une courte semaine de boulot ! Parce que je ne sais pas trop quand j’aurais le temps de programmer tout ça !!! 😉

Devant l’insistance de la foule en délire, voici donc un résumé partial de mon WE avec mon Romantique à la banane !

D’abord, un mec avec une banane, je suis d’accord avec vous, ça ne devrait plus exister (ou uniquement chez les bofs, mais là ça ne compte pas !), mais si, j’ai réussi à passer quatre jours avec un tel spécimen !!! Et j’ai même réussi à supporter sa banane ! Oui madame ! Alors que j’ai horreur de ça ! Et non madame, je ne reste pas avec lui par peur de me retrouver seule ! Parce que oui Madame, j’arrive à passer au-dessus de ça, pour être bien avec lui ! Oui Madame !

 

Bon, alors, qu’avons-nous fait de beau ?

D’abord, je me suis rendu compte qu’il aime beaucoup (trop) prendre son temps sur la route ! Nous avions exactement 400km à faire, et nous avons mis plus de 6h à chaque fois (mon père ne s’en remet pas), tout ça parce que prendre l’autoroute, c’est pas plus rapide parce qu’on doit faire plus de kilomètre, alors qu’on va pas tellement plus vite (perso, je reste persuadé que 50km de plus, faits à 130km/h, c’est plus rapide que les nationales, à 110km/h). Bon, mais ça, ce sera pour la prochaine fois ! Il est vrai que la route était plus jolie, mais j’aurais bien aimé arriver plus vite à destination !

Bon, je confirme qu’il n’est vraiment pas du tout (mais alors pas du tout) du soir : à peine quelques câlins, vite expédiés, et hop, on s’endort… et chacun de son côté, pas en chiens de fusils ! Bon, ça, c’était le premier soir… ensuite, ben non, j’arrive pas à faire en sorte que je m’endorme dans ses bras ou en petites cuillères (bon, il faut dire qu’il s’est fait opérer des deux épaules, ça ne doit pas aider).

En revanche, le matin… wouah, quel plaisir ! Il a toujours autant de mal avec les capotes (sérieusement, je me tâte à en prendre des XS, mais faudrait pas qu’il le sache !), parce qu’elles me paraissent vraiment trop grandes pour lui ! C’est pas qu’il « a un sexe d’enfant sur un corps d’adulte » (pour ne pas parodier un film actuellement au ciné), c’est juste qu’elle est toute fine… Et moi, les capotes normales me paraissent ou trop grandes, ou trop larges ! Bon, d’un autre côté, on en a pas tellement besoin, on ne fait que des préliminaires, durant lesquels je fais super gaffe à éviter le moindre rapprochement entre nos deux sexes ! Et c’est un cercle vicieux : moins on tente de s’en servir, moins il arrivera à les supporter !!! Aller, plus que 2 mois (sans pénétration je pense), et après les tests, ça devrait être bon !

Donc, vu la description que j’en fais, vous allez vous demander pourquoi (ou comment), je prends autant de plaisir avec lui ? Je pense que d’être bie aide beaucoup, parce qu’on fait l’amour plutôt comme deux femmes, et que j’ai donc une certaine ouverture d’esprit pour accepter cette drôle de manière de faire l’amour ! D’autant qu’il est quand même super habile de ses mains !

Autrement (mais pour rester dans le même domaine), si vous êtes tentées, les filles, par un homme d’une certaine maturité (donc 40ans, comme mon mien), dites-vous que le redémarrage ne se fait pas en 20min comme les p’tits jeunôts de 20ans ! Non, ça, c’est terminé ! Partez plutôt du principe qu’il faudra attendre 24h !!!

Mais rassurez-vous, ça ne l’empêchera certainement pas de s’occuper de vous ! Et vous d’en redemander !

Ce qui m’amuse avec lui, c’est sa naïveté : je suis la première de ses copines (j’ai pas réussi à avoir le nombre, mais j’ai eu d’autres info !) qui prend autant de plaisir avec lui, et il en est à chaque fois étonné/jaloux/ravi (ne rayez pas la mention inutile, y’en a pas !).

 

Durant ce WE, où il n’a fait beau qu’une journée, j’ai tout de même trouvé le moyen d’avoir des coups de soleil sur les bras, en bronzant à la mode scout, càd avec la marque (fort nette et disgracieuse) du T-shirt ! J’ai oublié de prendre mes bras en photo, mais ça valait le détour ! mais ce jour-là, j’ai passé la matinée – début d’après-midi en maillot (Oui Madame !), je suis allée goûter l’eau, mais elle était vraiment trop froide !

Je l’ai emmené visiter les curiosités locales, et j’ai dû lutter pour ne pas demander à prendre une glace 4 boules au meilleur glacier du coin (histoire de compenser les repas à base de légumes et poissons que nous avons pris tous les jours !), parce que je sais très bien ce qu’il en pense ! Bon, la longue longue queue m’en a fortement découragé (ce qui ne m’arrive pas svt, en général, c’est ce que j’aime… bon, elle était facile !).

 

Je vous raconterai la visite d’un monument local dans une prochaine note, il faut que je retrouve un détail, et je suis trop claquée ce soir !!! 😉

 

Je vais terminer je crois par les deux infos que j’ai pu glaner : sa première copine (premier baiser donc), c’était à 21ans (bon, à peine deux ans de plus que mon premier baiser à moi, donc ça reste raisonnable), et ça fait 2 ans qu’il est (était) célibataire : c’est pas si énorme que ça, mais ça a suffit à créer un manque chez lui ! 😉 ce qui ne me gêne pas !!!

Et je termine vraiment par notre dernière belle action : étant donné que j’avais oublié de nous prendre tous les deux en photo, la seule photo de nous deux a été prise sur une aire de repos, devant un champs de vaches alors qu’elles étaient parties, nous sommes donc simplement devant une barrière blanche !!!

Drôle de WE, intense, dont les conversations étaient très intéressantes, mais il me reste encore du pain sur la planche !!! Je ne désespère pas pour la banane, je pense pouvoir y arriver… de même que sa manie de se balader en caleçon dans son appart !

Pour conclure, moi qui pensait que cette histoire ne durerait pas longtemps, je commence à être plus mitigée, parce que je me sens vraiment très bien avec lui, qu’on peut vraiment parler de tout, mais surtout parce que je peux être totalement moi-même, càd gamine quand je le veux, ou plus sérieuse ! Ce n’est pas l’homme de ma vie, mais c’est une mignonne petite histoire, qui me fabrique de drôles de souvenirs, par la même occasion !!!

Et il n’est pas dégoutté de ma présence, puisqu’il a suggéré de me faire faire un double de ses clés…

 

Non, pas de son appart, de son local à vélos !!!!

J’ai dit non, c’était trop rapide !!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment