3615 ma vie #6

Sn_logo-etiquetage-femme-enceinteCa y est, on est en free style, ça y est, on a décidé d’arrêter la contraception depuis début juillet. Certes, on était alors à 2.5 mois du mariage, mais, j’avais décidé d’accepter le risque d’être enceinte au moment du mariage parce que les statistiques jouaient plutôt en ma faveur : je me rapproche des 35 ans, où les chances de réussite sont moitié plus faibles qu’à 20ans, et mon cycle assez fantaisiste devait également nous permettre de prendre finalement assez peu de risques. Sans compter que les fausses-couches pour la première grossesse durant le premier trimestre sont assez importantes. J’avais calculé que d’ici le mariage, je devais avoir entre 2 et 2.5 cycles, ça mettait donc assez peu de chances de réussites d’ici-là.

Et finalement, j’ai bien fait d’être joueuse… Je suis en plein dans un cycle de … 90 jours ! Et le suspense n’est pas terminé, puisque personne n’a encore débarqué. 3 tests + 1 prise de sang d’hier me confirment bien que je suis en train de battre mon record de durée (le précédent était de 62 jours, pour une moyenne pour l’instant de 45/50 jours).

Et le corps a décidé de jouer lui aussi

Et c’est là que la psychologie m’impressionne. L’arrêt de la contraception était plutôt faite sur le mode : « on est prêt, on en a envie, rajoutons un peu de suspense / piment d’ici le mariage« . Je ne tenais franchement pas vraiment à être enceinte pour le mariage, je tenais trop à pouvoir boire du vin / manger nos vrais fromages… mais apparemment, je devais avoir une envie inconsciente, puisque le corps ayant compris qu’il était totalement libre, a décidé de s’amuser en partie à mes dépends. Il ne faut pas croire que je sois franchement inquiète, ni stressée ou que je ne pense qu’à ça, je suis plutôt amusée / impressionnée, et cet article est plutôt à prendre au second degré.

Je n’ai pas tellement d’inquiétudes sur ma fertilité, et sur les chances de tomber enceinte, puisque cela m’est déjà arrivé, que ma grand-mère paternelle a eu son dernier enfant à 44 ans (c’était son 7ème) (elle ne cessait de dire : « à chaque fois que votre père rentrait dans la chambre, j’étais sure d’être enceinte) (il était marin) ; ma grand-mère maternelle a eu son 5ème à 37 ans, et ma mère a eu son dernier à 38 ans. Bon, avec un cycle aussi régulier, il va falloir s’amuser au moins 2 fois par semaine (quel dommage !), et pour le reste, on pourra donc profiter tranquillement de nos derniers mois de nullipares.

Bref: to be followed ! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment