Épuisée ou de mauvaise humeur ?

Au bureau

Je pensais avoir le temps de tenir ce nouveau blog un peu régulièrement, mais finalement, je n’en ai pas le temps. Tout cela dû au travail, de plus en plus prenant, aux travaux (épuisants) et un peu aux révisions du concours. Dans la fonction publique, je ne sais pas s’il est de coûtume d’avoir un entretien annuel, toujours est-il que j’ai dû demander le mien à mon chef, entretien qui s’est très bien déroulé. Certes, mon chef est un ancien RH, il sait donc être compatissant, et te faire miroiter un job important (par exemple, devenir la responsable du « pôle assistanat » de mon job), mais dans les faits, rien ne bouge réellement. Par exemple, ça fait trois semaines que je fais le boulot de deux personnes (ce qui est beaucoup dans la FP), et ça va durer encore tout le mois de février parce que ma binôme est en arrêt maladie et qu’on n’a pris personne pour la remplacer pendant deux mois. Fuck. Je me fais donc des journées « moyennes » (càd 8h-18h), qui rajoutées aux transports font que je me couche à 22h30… au lieu de minuit en temps normal! Je ne devrais pas me plaindre, j’ai un job et un toit… Il n’empêche qu’en étant toute seule, au lieu de m’investir à fond dans mon job de chargée de com’, je suis encore assistante 80% du temps… Nan mé oh !!! J’EN AI MARRE ! 😉 Alors que j’ai pleins de colloques plus ou moins complexes qui arrivent, je suis obligée de faire de la saisie dans notre logiciel de gestion parce qu’on ne peut pas remplacer ma binôme ? Ou recruter mon assistante ?

Je sais, je crache un peu dans la soupe… En même temps, je commence à regarder les jobs dans le privé, parce que chargé de com’, ça pourrait éventuellement gagner 1.800€/mois, tellement plus que ce que je gagne actuellement! En attendant, je continue à prendre de l’expérience, et on verra dans un an !

Les transports

J’ai de la chance, je ne suis pas tout le temps comprimé dans le RER B, je peux lire. Je touche du bois, car en deux mois, je n’ai pratiquement pas eu de problème avec.
Mais vivement qu’on trouve une voiture pour rentrer le soir (quand on sort jusqu’après 21h quoi), car 1h30 de transports, c’est trop long ! surtout que je viens d’apprendre que mon père nous aiderait pour la voiture… LA bonne nouvelle !

Les travaux

Ca avance tout doucement, trop doucement ! Même si depuis une semaine, nous avons un énorme salon de près de 25m², grâce à mon homme. Je découvre aussi de nouvelles qualités à M. Parfait, qui s’avère être un excellent bricoleur, puisqu’il nous refait l’électricité de pratiquement toutes les pièces (nous aurons ainsi des prises réseaux dans les pièces à vivre, comme le veux la norme électrique actuelle) + qu’il nous a vaillamment abattue une cloison (avant d’ouvrir deux placards) + il prévoit de nous construire un top placard dans la chambre. Heureusement qu’il est là, car lorsque je vois les difficultés que j’ai à mettre la sous-couche dans les pièces refaites, je me décourage et il me soutient !
Actuellement, M. Parfait est dans les travaux électriques, pendant que je peins le séjour + l’entrée. Ensuite, il faudra attaquer soit la chambre, soit la cuisine… Et ce ne sera pas gagné pour la cuisine, car en enlevant les deux épaisseurs de carrelage, M. Parfait est parti régulièrement avec du plâtre… Et tout une partie de mur à reboucher / enduire / poncer / enduire / poncer / peindre !!!
Dans la chambre, on aura deux liseuses, avec chacune son interrupteur personnel… Genre, ces deux torches par exemple. Merci l’électricité par M. Parfait !
Bref, je suis claquée, et forcément, les billets ne sont pas nombreux, ni très joyeux ! Je sais très bien que c’est une phase temporaire, qu’en avril, nous aurons un appartement SUBLIME, mais parfois, quand ça fait deux mois qu’on vit dans la poussière, on sature un peu !
Le point positif, c’est que j’ai découvert la valeur de l’amitié : toutes mes copines ont spontanément proposé de nous aider ! Cette aide, cette gentillesse, ça n’a pas de prix…
Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment