changements

Êtes-vous prête à changer ? [Tag]

Shane m’a tagguée. Il s’agit d’un test comme ceux qu’on trouve dans les magazines féminins et autres Télé 7 Jeux. Contrairement à elle, j’ADORE tous les tests à la con de ces magazines, et ça m’a amusé de le faire ! En souvenir de ce bon temps, voici mes réponses, soulignées, et mes commentaires en italique au test suivant : Êtes-vous prête à changer ? Découvrez votre capacité à évoluer.

La dernière fois que vous avez changé de job, c’était :

  • A. Après une grosse dispute avec votre boss.
  • B. Parce que vous aviez trouvé mieux ailleurs.
  • C. Quand la vie le permettait. Mais aujourd’hui, vous n’y songez plus. Tu parles que je n’y songe plus, j’ai un bon statut pour l’instant !

La dernière fois que vous êtes allée chez le coiffeur, c’était :

  • A. Vous avez tenté un blond à la Kylie Minogue.
  • B. Vous avez apporté une photo de magazine pour avoir « la même chose ! ». Je me tate à débarquer chez mon coiffeur avec la dernière coupe de Sophie Marceau (car son dernier film serait assez naze, mais j’adore sa coupe de cheveux! et comme j’ai l’impression qu’on a à peu près la même nature…) ; et j’irai avec des impressions de roux, pour être plus claire sur ce que je souhaite comme couleur !
  • C. Les pointes, ça compte ?

Pour vous, changement rime souvent avec :

  • A. Emballement.
  • B. Questionnement (d’ailleurs, je me pose peut-être trop de questions !)
  • C. Tourment.

Dans votre appart, vous voudriez changer :

  • A. Tout ! D’ailleurs, vous aimeriez autant déménager ! Pas pour rien que je galère pour trouver un appart qui réunisse pleins de critères assez précis !
  • B. La disposition des pièces. Vous prévoyez d’abattre le mur du salon.
  • C. Les peintures. Pourquoi pas un joli gris dans le salon ?

Selon vous, un motif de rupture valable, c’est :

  • A. Quand on en a envie. Point !
  • B. Quand on a tout essayé.
  • C. Quand on ne craint pas de le regretter. Ne jamais avoir de regrets, c’est une philosophie

Au resto, vous avez tendance à commander :

  • A. Le plat que personne ne prend.
  • B. La même chose que d’habitude (dans une pizzeria, une quatre fromages… sinon, je teste)
  • C. La suggestion du chef.

Cet été, vous avez passé vos vacances:

  • A. En Argentine, puis dans la Creuse…
  • B. Dans la même location que l’an dernier. C’était si bien !
  • C. Dans un gîte que vous ont recommandé des amis.

Depuis qu’elle est amoureuse, votre vieille copine a moins de temps à vous accorder :

  • A. Tant mieux ! Qu’elle en profite.
  • B. Vous comprenez mais ne manquez pas de lui rappeler que vous existez (les débuts de relation, ça monopolise grave !)
  • C. Vous lui en voulez (en secret).

Petite, vos parents vous reprochaient souvent d’être trop :

  • A. Girouette.
  • B. Sérieuse.
  • C. Indécise.

Quand vous avez besoin d’un avis, vous demandez plutôt celui :

  • A. D’une amie.
  • B. De votre mec
  • C. De votre mère.

Résultats : J’ai 0 A 6 B et 2 C

Majorité de A : Changements radicaux.

Vous affichez une nouvelle coupe de cheveux ? On peut parier que vous cherchez à changer de job. Et rapido. En clair, vous êtes impulsive. Dès que ça vous prend (changer de boulot, de mec, …), vous foncez, quitte à le regretter ! Vous préférez mille fois avoir des remords que des regrets. En ça, vous avez raison. Le souci, c’est que votre côté bulldozer cache une certaine difficulté à faire face aux problèmes. Car, avouez-le, il est bien plus simple de tout envoyer valser que de tenter d’améliorer les choses, non ?

Majorité de B : Changements utiles

Dès qu’il s’agit de prendre une décision importante, vous avez la force ! Et ça, parce que vous savez vous écouter et prendre le recul nécessaire avant de vous lancer. Le hic ? Vous préférez vous attaquer aux gros travaux plutôt que de changer des petits riens. Apprenez à penser qu’on ne change pas juste parce qu’il le faut ! Mais aussi pour le plaisir… Une fois au moins, craquez pour un top excentrique, dites oui à une soirée karaoké à laquelle vous ne seriez jamais allée…

Majorité de C : Changements futiles

Votre job vous lasse ? Vous vous oxygénez en faisant du macramé. Votre appart vous déplaît ? Plutôt que de déménager, vous déplacez les meubles… Ça vous donne le sentiment de modifier votre quotidien sans aller trop vite. Sauf qu’inconsciemment, c’est un moyen de repousser toujours plus loin le moment de prendre votre vie en main. Car, ce que vous craignez par-dessus tout, c’est de faire le mauvais choix. Mais quel risque y a-t-il à tenter le dégradé dont vous rêvez ? Au pire, un coup de ciseau pour rattraper les dégâts. Au mieux, des compliments à la pelle !

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment