insomnies

Insomnies

Pour autant que je me souvienne, depuis l’adolescence, j’ai toujours été sujette aux insomnies : fatiguée par mes journées de travail, je me couchais beaucoup trop tôt (vers 22h30 / 23h selon l’âge), et je ne manquais pas de me réveiller vers 3h, pour me rendormir généralement vers 5h30 / 6h. Étant donné que ma grand-mère maternelle dormait 2-3h par nuit, mon père 5h, j’ai besoin de mon côté de 6-7h pour être en forme. Ce qui implique de me coucher vers minuit et demi si je veux dormir d’une traite. Évidemment, je suis toujours sortie avec des personnes qui ont besoin de plus d’heures de sommeil, et je n’aime guère rester éveillée jusqu’à minuit, puis aller me coucher. D’autant que généralement, vers 23h30, je suis déjà bien bien fatiguée. Alors j’ai appris à vivre avec mes insomnies, et lorsque je dors seule, soit j’écoute la radio, soit je vais sur le PC… Je ne lis pas, car cela me donne la sensation d’être fatiguée beaucoup plus rapidement, et je me réveillerai de nouveau plus tard, alors que je sais que je dois rester éveillée entre 1h et 1h30, avant d’aller me recoucher.

Et cette nuit, le déménagement ayant eu raison de mes forces, je suis allée me coucher vers 23h, pensant dormir d’une traite : eh bien, la preuve que non, puisque je me suis réveillée, presque toute fraiche et le ventre vide, vers 3h !!! D’où l’article écrit vers 4h, après avoir pris le temps de faire diverses choses sur Internet !

Déménagement

Le déménagement s’est super bien passé, je craignais que nous ne soyons pas assez nombreux, ce qui était un peu le cas, mais nous nous sommes très bien débrouillés, et nous avons eu de la main d’œuvre masculine quand il le fallait. Ainsi, un copain de la Croix Rouge est venu le matin, car il avait compris qu’on avait besoin d’aide à ce moment-là pour descendre de l’électroménager, et mon super frangin est arrivé l’après-midi (malgré ses horaires de travail de dingue : 8h30 / 19h30 tous les jours, et parfois même le samedi). A force de déménager, je commence à avoir la technique, et nous avons donc commencé par tous les meubles lourds et quelques cartons pour un premier voyage, puis après le déjeuner, toutes les « conneries » qui restaient, en plus des derniers cartons. J’avais fait la demande à la Mairie pour avoir les deux places en bas de mon immeubles libres pour la journée, et j’avais alors affiché l’arrêté municipal là où je pouvais autour de ces deux places-là. Manque de chance, il y avait deux voitures qui stationnaient dessus lorsque nous sommes arrivés, et la fourrière a mis 1h30 pour arriver et enlever les voitures gênantes. Oui, je sais, ce n’est pas sympa de ma part, mais j’avais affiché l’arrêté cinq jours avant, et j’avais vraiment besoin de ces places pour déménager! Donc, pour celles et ceux qui ne le savent pas, n’hésitez pas à vous renseigner à votre mairie, généralement, il est possible de faire « réserver » des places de stationnement devant chez vous pour votre déménagement. C’est parfois gratuit, il vaut mieux s’y prendre le plus tôt possible, et c’est hyper pratique pour le déménagement : pas de galère pour trouver une place, et un énorme gain de temps pour sortir les cartons et autres meubles !!!

Dimanche, nous avons forcément commencé à ranger l’appartement, et le salon n’est pas terminé, mais hier soir, l’un des premiers gestes de l’homme a été d’installer le canapé, et la télé. Et miracle : Internet fonctionne !!! Je vais pouvoir rattraper un certain retard en série !!!! 😉

Et je suis super heureuse d’être dans cet appart, les peintures me plaisent doucement de plus en plus (j’ai encore du mal dans la cuisine), et ça fait bizarre d’avoir une chambre aussi grande !!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment