L’Islande #5 : le Landmannalaugar

LandmannalaugarLorsque je préparais notre itinéraire, parmi tous les choix possibles sur 2 semaines, je m’étais longtemps demandée : faire, ou ne pas faire le Landmannalaugar ? Les critiques sur ce lieu de randonnée étaient si dithyrambiques que cela a joué sur une modification de l’itinéraire initial et classique : au lieu de faire le tour de l’île, nous passerons 2 jours là-bas, et partirions ensuite dans les fjords du nord-ouest. En effet, je ne cessais d’entendre parler des couleurs ahurissantes des paysages, d’un dépaysement total.

Le Landmannalaugar… l’un des plus beaux sites de randonnée au monde, qui mérite sa réputation. Malgré le très mauvais temps que nous avons eu (vent très puissant, parfois de la neige), les couleurs des roches sont en effet époustouflantes. Nous y sommes arrivés en milieu d’après-midi le 22 septembre, après une route éprouvante, dans un brouillard très épais, pour découvrir la vie communautaire dans un refuge… sans prise électrique ! Malgré la fatigue, nous tenterons une petite randonnée, mais la pluie et le vent ne nous permettrons pas de marcher très longtemps.

Une expérience hors du temps

Durant la nuit, une insomnie me permettra de découvrir un impressionnant ciel étoilé, tel que nous ne pouvons plus le voir, en France, à cause de la pollution lumineuse. C’est une sensation très étrange, l’impression d’être écrasée par le nombre d’étoiles, mais le froid de la nuit empêche d’y rester plusieurs heures. Et c’est mon seul regret du voyage : entre la fatigue et le froid, je n’ai pas pu rester dehors suffisamment longtemps pour remonter chercher mon appareil photos, ou rester une heure dehors à m’émerveiller de ce ciel. Je n’ai pas vu d’aurore boréale ce soir-là, mais peu importe, je n’oublierai jamais ce moment. Les étoiles étaient si nombreuses que j’ai eu beaucoup de difficultés à reconnaitre la grande ourse.

C’est le 23 septembre que nous partirons pour une longue randonnée le matin, pour découvrir les couleurs ahurissantes du coin.

Rien que d’y penser, on a envie d’y retourner. C’est décidé, nous ferons un jour le trek long Landmannalauger / Þórsmörk, tant la palette de couleurs des montagnes est sublime !

Landmannalaugar hot potLe hot pot près du refuge est agréable, bien que particulier : l’eau est chaude uniquement en surface, et froide en bas, ce qui implique des postions acrobatiques pour rester au chaud. Cela reste toutefois une expérience très intéressante.

NB : la traduction du terme islandais, est très poétique, puisque le Landmannalaugar signifie « les bains chauds des gens du pays » 😉

NNB : cliquez sur les photos pour les afficher en plein écran, dans un diaporama

Désolée pour la qualité déplorable des photos, mais j’ai eu un soucis avec mon réflex, qui n’a pas aimé l’humidité, et pile le jour où JE DEVAIS l’avoir sur moi, je n’ai pas pu le prendre #larmes 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment