Péninsule de Snaefellsnes

Islande #8 : la péninsule de Snaefellsnes

Arrivés dans la péninsule de Snaefellsnes en toute fin de journée du 28 septembre, après une route éprouvante, nous passons deux nuits à l’Hôtel Stykkisholmur, point d’ancrage pour notre exploration de la région. L’exploration sera assez rapide, car les routes sont maintenant d’excellente qualité, plus de trous, rien que du goudron lisse et confortable.Pour notre premier jour, nous longeons la mer, pour arriver à Grundarfjörður, où nous faisons le tour du volcan. La balade commençait bien, sur une agréable plage de sable gris, sans cailloux et par beau temps, je suis donc d’excellente humeur… jusqu’au moment où il faut quitter la plage pour contourner ce pic, et marcher dans la boue et les marécages. Tout de suite, mon naturel revient au galop, je râle beaucoup parce que je n’ai pas mis mes chaussures de randonnée imperméables, mais mes tennis qui prennent l’eau très rapidement.

Après cette éprouvante promenade, qui s’est faite pour moitié sous une pluie froide et venteuse, nous arrivons à Arnastapi, la promenade la plus connue de la région, où le beau temps était de nouveau là… pour le début.

Le musée de la colonisation

Settlement center BogarnesPour le deuxième jour dans la région, la pluie nous rebute, et nous préférons nous rapprocher de la capitale, en privilégiant une activité d’intérieur : la visite d’un musée. Nous nous sommes donc retrouvé au Musée de la colonisation islandaise, à Borganes, et malgré une muséographie assez… particulière pour la partie liée à la saga d’Egill, c’était très intéressant. La première partie du musée est consacrée à une présentation historique, géographique de la colonisation, et la seconde nous raconte, à l’aide de mannequins en bois, toute l’histoire de la saga d’Egill, l’un des grands seigneurs de l’époque médiévale. Évidemment, les audioguides sont indispensables.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

Leave a Comment