recette

J’ai testé plein de trucs bizarres ce WE !

Outre la virée à Ikea vendredi soir, j’ai essayé pas mal de choses plus ou moins curieuses ce WE, et plus ou moins réussies !

Comme les vieux légumes reviennent à la mode, en bonne mouton, j’ai décidé de me lancer dans la soupe de potimarron, et j’en ai donc acheté pour la première fois de ma vie. J’avais vu une recette archi simple sur Internet (en gros, faire cuire du lait avec un peu de noix de muscade dedans, puis ajouter le potimarron coupé en morceaux, laisser cuire 20min à feu doux, puis mixer), et comme d’hab, j’ai été incapable de la suivre correctement. Cette recette me semblant trop simple, peut-être trop portée sur le potimarron, j’ai décidé d’ajouter quatre petites pommes de terre à chair violette. Tout simplement parce qu’elles avaient un goût de châtaignes, comme le potimarron.

La vitelotte

La vitelotte

J’aurais pas dû ! Mais alors pas du tout ! Pour deux raisons :

  • ça a failli me faire fondre / brûler / griller mon mixer (mon tout premier robot, qu’on m’a offert pour ma toute première crémaillère, j’y tiens!) parce que les patates étaient trop denses
  • au lieu d’obtenir une soupe, j’ai obtenu une purée

Certes, très bonne, mais beaucoup trop lourde sur l’estomac. La prochaine fois, je ne mettrai que du potimarron cuit dans le lait…


J’avais deux pots de mascarpone au fond du frigo (tout nouvellement propre… sans sèche-cheveux, et avec simplement des bols d’eau bouillante dans le congélo, c’est hyper long à dégivrer ! fin de la parenthèse), j’étais donc obligée de faire un tiramisu ! Je demande donc sa recette à une amie italienne, et quand je vois tous les ingrédients (5 jaunes, 25 cuillères à café de sucre (càd 160g), 500g de mascarpone, 3/4 d’un pot de crème liquide, et les biscuits), je me dis que ça fait beaucoup trop de crème ! Je cherche donc sur Internet des astuces pour obtenir un tiramisu bien ferme comme je les aime (les miens ressemblent trop à de la mousse), et je tombe sur une astuce simplissime :

  • au lieu de mélanger tout le sucre avec les jaunes, mélanger la moitié avec les jaunes et l’autre moitié avec les blancs battus en neige pour en obtenir une meringue italienne.

Bon sang, mais c’est bien sûr ! Je teste, et effectivement ça me donne une super pâte bien dense ! Cool ! Mais comme j’avais décidé d’être inventive, je sépare ma pâte en deux, et je parfume une moitié avec de la crème à la pistache (une cuillère à café diluée dans un peu de lait tiède, la prochaine fois, je mélangerai directement un peu de pâte à pistache avec un peu de crème du gâteau). Eh ben, croyez-le ou pas, un tiramisu mi-pistache, mi-nature, avec également moitié de biscuits boudoirs, moitié de Petits Lu pépites de choc, c’est délicieux !!!


J’ai également enfin testé les cupcakes, grâce à un bon Groupon qui se terminait la semaine dernière. Je suis donc allée acheté 6 mini cupcakes chez Berko, toute contente d’enfin les goûter pour comprendre si la folie autour de ces gâteaux était justifiée… Eh ben, je n’ai pas aimé du tout ! Le glaçage est beaucoup trop gras pour moi, je sens trop le beurre ! Bref, je suis contente d’avoir testé, et de ne pas aimer, ça fait une tentation en moins !!!!


Dernière tentative culinaire, mais cette fois-ci parfaitement réussie : des St Jacques avec une fondue de poireaux au curry, merci July de m’en avoir donné envie, de m’avoir fait découvrir le blog de Cathy. Grâce à Cathy et toi, le dîner était PAR-FAIT ! Tout est tellement bien expliqué que les St Jacques étaient juste parfaites, et pourtant, je suis rarement contente de ce que je cuisine !!!

Je crois que ça fait beaucoup en un WE ! 😀

Demain, une grande nouvelle, et le résumé d’Ikea (comment ça, je tease ? 😉 )

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment