ruche qui dit oui

La ruche qui dit oui

A Paris, si tu n’as pas de marché agréable à côté de chez toi, ou que les magasins bio sont trop chers, tu peux te tourner vers les AMAP. Le principe : un abonnement / une cotisation / un engagement sur l’année, et tu peux aller chercher un panier de fruits & légumes toutes les semaines. Les produits ne sont pas forcément bio, mais doivent être cultivés par des agriculteurs locaux, dans un rayon raisonnable (moins de 100 ou 200km ?). Lorsque j’étais dans mon studio, cela m’avait fortement intéressé, mais toutes les AMAP parisiennes ont des listes d’attentes de plusieurs années, et cela impliquait aussi de pouvoir aller chercher ses produits toutes les semaines, sans exception. Mais alors, quid des vacances ?
J’avais donc laissé tomber l’idée d’avoir de beaux produits, et locaux, puis à Malakoff, le marché était top, avec de beaux produits, je n’avais plus spécialement de besoins.

 ruche qui dit ouiArrivée dans ma campagne, je découvre la vie de banlieue, et les difficultés pour faire les courses : aucun supermarché ni marché accessible à pieds (ou dans un rayon de 20min à pieds), les premiers mois sans voiture ont donc été assez épiques pour les courses. Surtout que j’habite dans une vallée, ce qui implique une très belle côte au retour des courses, avec un caddie bien lourd. Puis, une amie me parle de la Ruche qui dit oui, un principe assez proche des AMAP, mais sans la contrainte de la livraison hebdomadaire obligatoire. Et depuis mon inscription en octobre 2012, j’y suis littéralement accro !

Le fonctionnement

Le principe est très simple : il suffit de s’inscrire à une Ruche (càd un point de livraison), et d’attendre l’ouverture d’une vente (une semaine sur deux, ou toutes les semaines). Lorsque la vente est ouverte, selon la taille de la ruche, on peut avoir l’impression de passer commande au Père Noël ! Ensuite, on passe du temps à choisir ses produits (les premières fois, puis très vite, on connait ses fournisseurs), et on valide sa commande. Le montant validé par la CB* correspond à un montant maximal, on ne sera débité que des produits livrés, car l’agriculteur ne livrera que lorsque son montant minimum de commandes est atteint, afin de ne pas travailler à perte. Les produits sont livrés à une ruche, qui se charge de la distribution, et de vérifier que tout est bien arrivé.

Les produits

Ensuite ? On se régale ! J’ai ainsi redécouvert les poires de mon enfance : les juteuses, mûres à point, et bonnes, tellement bonnes… Il y a un jus de pommes aussi bon que celui de mes beaux-parents, le jambon est à tomber, le boudin noir est une excellente découverte (c’est le seul que j’aime). Pour tout vous dire, il y a exactement la même qualité de produits que chez mes beaux-parents, qui pratiquent une agriculture raisonnée. Si déjà les produits hivernaux sont délicieux, je n’ose imaginer ce que cela va donner avec les fruits & légumes estivaux !
Le catalogue des produits est vaste : viande, volaille, fruits, légumes, bières, farines, pains, produits artisanaux, vinaigres, confitures, thés, cafés, et j’en oublie. Les tarifs sont forcément plus chers que chez les discounters et autres supermarchés, mais pas si chers que ça (le jus de pommes artisanal est à 3.50€ le Litre ; la farine T65 bio à 1.60€, 1kg de viande à bourguignon à 11.50€, et le petit panier composé à 15€ (pas si petit que ça le panier!)). Si on rapporte le prix à la qualité**, c’est presque donné parfois !  Mes produits préférés ? Les poires, les pommes, les boudins noirs, le jambon…
Si vous êtes intéressés, voici une image des ruches parisiennes (désolée pour les provinciaux, mais France entière, cela donnait une image illisible).
ruche qui dit oui

CET ARTICLE N’EST PAS SPONSORISE ! 😉
Je suis juste accro aux produits, et je saoule tout le monde avec… dès que je fais du co-voiturage, j’en parle… c’est dire ! 😉

*tous les paiements se font sur le site de la Ruche
** 80% du prix payé va au producteur, 10% au site Internet, 10% à celui qui tient une ruche (ça a l’air très chronophage) si j’ai bien compris les calculs !

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment