livrets

Mariage #4: Notre cérémonie laïque

ENFIN. Après 9 mois de préparation, nous arrivons enfin au moment tant attendu de cette journée : notre cérémonie d’engagement. Je vous en avais déjà parlé, nous l’avons construite à l’aide du forum des laïciennes, et nous avions privilégié une trame autours de valeurs qui nous rassemblent tous les deux. Une fois ces thématiques identifiées, nous avions demandé à des membres de nos familles de rédiger des textes, et une très très bonne amie a accepté d’être notre officiante. Et elle a fait un travail de dingue : sans elle, sans ses transitions, sans ses remarques auprès des intervenants, notre cérémonie n’aurait pas eu la même saveur, elle n’aurait pas été aussi magique.

Le temps que les invités s’installent, nous attendons avec le cortège des enfants d’honneur, et lorsqu’un générique de Game of thrones (à l’orgue) retenti, nous arrivons, tous les deux, devancés par les enfants, pour nous installer dans le verger de mes beaux-parents, en face des invités, et sur une chouette balançoire construite dans un pommier par mon super beau-père.

Et voici quelques extraits de cette cérémonie :

Intro de l’officiante

cérémonie[…] Mais qu’est-ce qu’une cérémonie laïque ? Hé bien, jusqu’à il y a quelques mois je n’en avais pas non plus la moindre idée. Puis, un soir, Elizabeth m’a appelée pour me demander si M. Presque Parfait et elle pouvaient venir diner chez moi, histoire de, je cite (signe des guillemets) « me demander quelques conseils pour l’organisation du mariage » (regard ironique).

Je me suis dit donc :

  1. Mais qu’est-ce qu’elle me raconte, je suis sûre qu’elle a planifié ce mariage depuis au moins 5 bonnes années, voire depuis sa naissance… puisque vous savez comme moi qu’Elizabeth est NÉE prête.
  2. Ah, peut-être qu’ils veulent me demander d’être leur témoin, et ça, aucun souci, je SAIS faire. (regard ironique)

Quand ils m’ont annoncé qu’ils souhaitaient que je sois leur maître de cérémonie, je crois avoir fixé mon assiette de soupe pendant cinq bonnes minutes, pendant que je me disais « Pourquoimoipourquoimoipourquoimoi » ainsi que « C’est vache, ils savent que j’ai tendance à rougir » et « Et puis mince, le français n’est même pas ma langue maternelle, je vais me planter ! »… Et puis finalement un « Et pourquoi pas ? ».

Notre intro

Moi

[…] Nous aurions pu organiser notre journée dans une salle, mais elle n’aurait certainement pas été aussi agréable : ici, vous pourrez déjà goûter aux délicieuses mirabelles du verger, vous pourrez aussi découvrir la ferme où a grandi M. Presque Parfait, et où j’ai été très gentiment accueillie par sa famille. […] Comme vous le savez tous, nous sommes deux grands gourmands, et nous profitons régulièrement des productions de la ferme, avec notamment les mirabelles, la rhubarbe, les cerises, les quetsches (pour faire de nombreuses confitures), ou les pommes pour le jus de pommes. Organiser cette journée ici était aussi une manière de marquer notre attachement gourmand et sentimental à cette ferme, et faire goûter à ceux qui ne connaissent pas le plaisir de partager un repas autour d’un cochon élevé ici, et d’autres produits de la ferme.

M. Presque Parfait

Nous avons souhaité organiser ce moment pour témoigner de manière plus approfondie de notre engagement l’un envers l’autre. C’est aussi l’occasion de partager avec vous notre bonheur de nous marier et de l’exprimer à travers une cérémonie que nous avons créée sincèrement en accord avec nos valeurs, valeurs que nous souhaitons transmettre à nos enfants. Préparer cette cérémonie nous a poussés à nous poser beaucoup de questions, sur nous, sur ce qu’on attendait l’un de l’autre, du mariage et de la vie. Il y a eu plusieurs itérations, entre nous deux déjà et puis avec Carolina pour arriver à produire une cérémonie qui nous ressemble, avec des textes lus par des personnes proches et agrémentée de quelques chansons ou musiques.

L’équilibre dans le couple (frère du marié)

[…] Se connaître soi-même est un élément fondamental pour bien vivre son couple. L’identité d’une personne est la somme de tous les instants de sa vie. Mais faudrait-il attendre la fin de sa vie pour être sûr de bien se connaître et vivre pleinement en couple ? Bien sûr que non, ce serait très triste. Ensuite, je me rends compte que ma balance donne une image statique, immobile. Or un couple n’est pas immobile. Au contraire. Nos jeunes mariés vont avancer ensemble dans la vie. Et l’élément qui manque à ma démonstration est le temps. Leur couple va évoluer, se construire dans le temps ; et tout cela au fur et à mesure que chacun apprendra à mieux se connaître.

Mon expérience du couple me permet de vous dire qu’il y a ici un piège : celui de croire que chacun évolue au même rythme. En fait chacun a son propre timing et son propre espace. C’est votre capacité à respecter l’autre dans son espace et dans son temps qui vous donnera de la force. La vraie force du couple est de reconnaître et respecter l’individualité de chacun. Tel est ce challenge contradictoire. Votre équilibre sera dans votre capacité à transcender votre temporalité pour vous en trouver une à vous.

Ce qui dans les premiers temps de la vie commune vous est naturel, vous demandera par la suite des efforts. Vous devrez vous créer des occasions. Vous devrez faire les choix qui vous permettront de renforcer votre stabilité. […]

L’officiante

Le rire et l’humour : quel bonheur quand deux personnes sont sur la même longueur d’onde et qu’elles peuvent rire des petits tracas et dissiper les tensions qui peuvent se former au quotidien. Les connaissant, je crois que nous pouvons compter sur eux pour user et abuser de cette baquette magique qu’est le rire. Pour nous en parler, j’appelle le petit frère d’Elizabeth, à venir nous rejoindre, puisque c’est un sujet qu’il maîtrise très bien…

Alerte spoiler : Lorsque j’ai eu le privilège de lire en avant-première les interventions côté Elizabeth, j’ai eu un instant de panique. Plusieurs fois je me suis dit « Mais c’est vache ! » (bon, en même temps on est dans un champs, vous me direz…). Et puis j’ai repensé à notre belle et drôle Elizabeth, à ses gros sabots et à son humour aiguisé… et aussi au fait qu’on doit regarder d’où on vient pour savoir où on va. L’ironie qui la caractérise, et que M. Presque Parfait maîtrise à la perfection – semble être de famille : je laisse donc la parole à son frère, pour nous parler de ce merveilleux ciment du couple qu’est l’humour !

Le frère de la mariée : l’humour

Elizabeth, je me souviens qu’un peu après m’avoir annoncé votre mariage avec M. Presque Parfait, je t’ai demandé si je pouvais dire un petit quelque chose. Ça n’avait pas l’air prévu, mais tu as bien voulu que je puisse dire un mot. Si je voulais faire un discours, c’est d’abord parce que ça me fait très plaisir, mais c’est aussi pour pouvoir me venger de manière préventive avant mon propre mariage. Mais après que tu aies accepté, il fallait que je trouve quelque chose à dire.

Heureusement, ça m’est apparu comme ça, j’ai eu un éclair en rentrant de soirée. D’aucuns diraient un éclair de génie, disons plutôt alcoolisé. Donc Elizabeth me fait penser à un home-cinéma. Dit comme ça, on peut être perplexe, mais avec elle, on a le droit à un spectacle son et lumière. D’abord, la couleur, qui commence souvent par des tenues très très colorées. Il paraît que Orange is the new black, donc on veut bien lui pardonner sur ça. Il y a aussi les cheveux, qui ont eu leur période rouge pimpant (heureusement, pas aussi pimpant que le rouge framboise de sa chambre en Bretagne, mais quand même). Donc Elizabeth, sache que j’attends avec impatience ta période violette, comme Mamie Elsie, afin que tu n’aies pas que la taille et l’amour de la cuisine en commun avec notre grand-mère. […]

Nos amies : le féminisme

[…] Quand on pense aux féministes, on pense souvent à tort à des célibataires androgynes,  moches,  aigries et hystériques… il n’y a qu’à regarder Elizabeth pour se rendre compte qu’il n’en est rien ! Toujours coquette et féminine jusqu’au bout des lèvres avec son rouge flamboyant, pour le plus grand plaisir de M. Presque Parfait, elle incarne la féministe féminine et épanouie!

Les féministes ont l’image des amazones de la mythologie grecque : ces femmes guerrières vivant dans une société 100% matriarcale qui tuent ou réduisent en esclavage leurs enfants mâles, ces femmes castratrices,  tentant de réduire l’homme à son plus simple rôle,  celui de géniteur. Mais encore une fois on se trompe lourdement, les féministes peuvent avoir des rêves de princesses,  peuvent être douces tout en ayant un caractère affirmé,  ce sont des femmes qui aspirent à réaliser leurs ambitions sans  aucune barrière, qu’il s’agisse de devenir mère au foyer,  mécanicienne,  ou… webmaster.

Certaines féministes sont même des hommes,  ils ne sont pas gays pour autant,  ils respectent simplement les femmes, la leur et toutes les autres. Et c’est là, je pense, la clé de ce si joli couple ! Le respect.  Le respect de l’autre quel que soit son sexe. […]

Accepter les différences de son partenaire, les mettre en valeur, réveiller sa beauté, révéler à l’autre qu’il est précieux, qu’il a une valeur et qu’il a un sens à sa vie, lui dire je me réjouis de ta présence, se reconnaître égaux et complémentaires malgré nos différences de sexes et d’aptitudes physiques, pour moi c’est ça le féminisme. L’égalité des sexes s’instaure dès tout petit, dès lors que l’on laisse l’enfant jouer à ce qu’il a envie malgré son sexe, sans faire de commentaires désobligeants, si son garçon joue à la dinette et sa fille aux voitures, lui permettre de choisir son orientation par rapport à ses goûts et non par rapport à son genre. Connaissant nos mariés, je suis sure qu’ils ouvriront à leurs enfants tous les champs des possibles

Le rituel de l’arbre : planter un arbre pour en récolter les fruits plus tard

mirabellier

[…] Les mariés vont symboliquement l’entourer de quatre terres différentes, symboles de leur racines, généalogiques ou affectives. Ils verseront ainsi un petit pot de terre de ce verger pour M. Presque Parfait, de Bretagne, et de la Provence pour Elizabeth et un du jardin du Luxembourg pour représenter leur rencontre et le chemin parcouru ensemble. […]

Le père de la mariée : Respect, compréhension, sincérité

[…] En premier, le Respect. Vous êtes vraiment très différents l’un de l’autre. M. Presque Parfait, avec son profil de gendre idéal, sa réserve, sa discrétion, son refus de se mettre en avant, sa gentillesse, son humour pince-sans-rire et Elizabeth avec son exubérance, son rire, son caractère entier, sa générosité, sa gourmandise… Le respect de l’autre, c’est de l’accepter tel qu’il est, c’est de ne pas vouloir le changer pour qu’il corresponde à ce que l’on voudrait qu’il soit. […] Le respect de l’autre c’est aussi de savoir ne pas lui imposer ses propres choix. Ainsi, tu as, mon Elizabeth, un rire qui peut, parfois être tonitruant. Respecter M. Presque Parfait, cela peut être de ne pas lui imposer ce rire lorsqu’il souhaite être au calme. Respecter l’autre c’est savoir l’écouter surtout quand il ne dit rien et comme ton mari n’est pas le plus bavard de vous deux, tu vas être servie.

[…] Comprendre l’autre c’est essayer de le deviner.

Voilà un sujet important qui nécessite un travail permanent. Vous êtes formatés selon ce que vos parents vous ont transmis et que vous avez adapté, chacun dans votre coin, en fonction de votre propre personnalité. Maintenant il faut faire en sorte que vos deux personnalités arrivent à fonctionner ensemble. Pour cela vous devez comprendre l’Autre. L’Autre a forcément une manière différente de voir les choses. Je suis d’accord avec vous la manière dont l’Autre voit les choses n’est pas la bonne car ce n’est pas la vôtre. En fait, et croyez-en mon expérience qui est peu plus longue que la vôtre, l’Autre, sans avoir forcément raison, peut néanmoins avoir de bonnes idées, voire des idées meilleures que les vôtres (c’est rare mais ça arrive).

[…] En dernier lieu, parlons de la sincérité.

Je ne vous dirai pas que la sincérité cela consiste à ne pas mentir. Ce serait, à la fois, trop facile et trop difficile. On peut, sans trahir, adapter la vérité car la vérité n’a pas de caractère absolu. Par contre, il ne faut jamais mentir sur tout ce qui concerne les fondamentaux de votre couple. Là-dessus, vous devez être intraitables et ne jamais tolérer le mensonge. En revanche quand il te dit qu’il va à la Croix-Rouge pour aider les autres alors qu’au fond de lui il sait très bien que c’est dans le seul but de rencontrer Adriana Karembeu au lieu du gros Robert, ce n’est pas un manque de sincérité, ce n’est qu’une petite faiblesse bien humaine. La sincérité est une vertu à manier avec beaucoup de prudence. Trop de sincérité est aussi dévastateur qu’un tissu de mensonges. C’est comme pour le sel en cuisine : il en faut, juste assez mais pas trop. C’est à chacun de vous de trouver le bon équilibre pour l’Autre.

En résumé la seule chose qu’il faut avoir en permanence à l’esprit c’est que celui/celle qui est à coté de vous est la chose la plus importante au monde. Il/elle vous fera parfois de la peine mais vous apportera les plus grandes joies et c’est tout ce qui compte. A vous de découvrir comment.

Texte rédigé par mes deux filleules

[…] Les moments que nous passons ensemble sont aujourd’hui précieux car nous échangeons sur beaucoup de sujets en toute liberté. C’est justement ça que nous apprécions chez toi, Elizabeth : tu as des opinions et tu les assumes pleinement. Tu n’as pas peur de dire ce que tu penses et de vivre ce qui te tient à cœur. Nous deux, tes filleules, te remercions de nous avoir transmis cette liberté de parole. C’est aussi en te voyant te « rebeller », avec tes cheveux, tes tenues et tes ongles bariolés que nous avons appris à comprendre et à « plus ou moins » nous allier à la cause féministe (c’est là toute la richesse du débat). Tu n’as pas non plus hésité à nous apprendre à nous défendre contre nos grands frères et à nous épanouir pleinement en tant que femmes indépendantes.

Nous nous battons déjà pour la place de marraine car nous avons hâte de tenir vos petits loulous dans les bras et de les chouchouter. Nous attendons avec impatience de leur transmettre les valeurs qui nous lient tous les quatre, comme la gourmandise, l’équilibre femme-homme, le respect, la confiance en soi et surtout l’égalité. D’ailleurs, pour remédier à notre conflit de filleule et leur donner un premier exemple, nous pourrions être un couple moderne et paritaire, l’une serait le parrain et l’autre la marraine…Nous espérons évidement aussi que vous leur apprendrez à bien cuisiner pour satisfaire la gourmandise de notre quatuor. […]

Le réchauffement des alliances

alliances

Cette cérémonie a été voulue pour témoigner de l’engagement que les mariés ont souhaité donner à leur mariage. Avant qu’ils échangent leurs vœux, ils ont souhaité faire réchauffer leurs alliances par chacun de vous… C’est en musique que vous allez pouvoir vous les passer de mains en mains et les charger en pensées d’amour, de bonheur, de tout ce que vous voulez…

Vœux de M. Presque Parfait

NDLR : j’étais en larme durant tout son discours…

[…] La visite (d’une expo pour notre rencontre) a été assez rapide et ce n’est qu’à la fin, à la boutique où tu m’as rejoint, où nous avons échangé nos premiers mots. A ce moment-là, je ne sais pas lequel de nous deux avait repéré l’autre en premier. Au restaurant qui a suivi, j’étais un peu déçu en apprenant que tu n’étais pas disponible et suis reparti à la maison avec la sensation d’avoir rencontré quand même une chouette fille que j’aimerai bien revoir. […]

Grâce à toi j’ai gagné en ouverture d’esprit, en tolérance et ce sont désormais des valeurs communes. A tes côté je me sens meilleur.

Quand tu n’es pas à mes côtés, ton sourire et ta bonne humeur me manquent le plus. J’aime imaginer notre avenir ensemble.

Ta force de caractère, ta spontanéité, ton ambition sont sources d’inspiration pour moi. Elles m’aident à me questionner et à m’améliorer. Je rêve de me bonifier avec toi. Je t’aime telle que tu es, comme toi tu m’as accepté tel que je suis, avec mes défauts et mes petits travers. Tu m’aides à être une meilleure personne et à révéler le meilleur de moi-même. […]

Je me marie avec toi car j’ai besoin de ce que tu m’apportes, à tes côté je suis plus heureux, parce que l’on partage la même vision de l’éducation des enfants.

J’ai confiance dans notre capacité à surmonter les difficultés car chacun de nous sait faire preuve d’écoute envers l’autre. […]

Vœux de la mariée

Ah ! Non ! C’est un peu court, M. Presque Parfait !
On pouvait dire… oh ! Apollon ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, —par exemple, tiens :

Clichée : Un jour mon prince viendra
Curieuse : Vous habitez chez vos parents ?
Réaliste : Ah, non, mon amour est là !
Admirative : Comme tu peux m’impressionner quand tu te décides de te lancer dans un triathlon de XXXXkm pour la première fois et que tu le termines. […]

Merci de m’accepter telle que je suis, moi, la femme bi…zarre, excentrique
Merci d’accepter mon amour pour les animaux, avec mon chat, mes 3 aquariums (promis, nous n’aurons jamais 10 chats, 8 chiens et 200 poissons !)
Merci d’être ce que tu es : un bel homme, tant humainement que physiquement, d’être patient, optimiste, de rire quand tu m’entends râler… […]

Je t’aime parce que si tu ne sais pas apporter les mots pour soulager mon éternelle souffrance intérieure, tu sais m’écouter. Ne perds jamais cette écoute, elle est si importante.
Enfin, j’ai tellement confiance en toi, en nous, que tu es la seule personne au monde qui a su me donner réellement envie de devenir parent. Parce que tu es une si belle personne que la curiosité a fini par l’emporter : imagine un petit garçon ou une petite fille rousse, avec notre intelligence, notre humour et mon rire. Cela ne donnerait-il pas un mélange parfait ? 😉

échange des alliances

fin cérémonie

Et après une courte conclusion de l’officiante, nous partons planter notre mirabellier, pour lequel pratiquement tous nos invités jetteront une petite pelletée de terre.

livrets cérémonie

 

Comme je le disais, cette cérémonie a été magique, à peine gâchée par les problèmes de sono (au moment le plus important de la cérémonie, pour le réchauffement des alliances, la musique ne marchait pas, l’ambiance n’était donc pas aussi recueillie que je le souhaitais). Nos échanges de vœux, que j’attendais avec énormément d’impatience, surtout pour ceux de mon nouveau mari, nous ont mutuellement énormément ému, et M. Presque Parfait, ce grand discret et introverti a ému toute l’assemblée par la beauté de ses vœux, et la sincérité de son texte. Depuis, j’ai ses vœux en permanence dans mon porte-feuille, et cela constitue la plus belle déclaration d’amour que j’avais jamais entendue / lue. J’attendais beaucoup de son texte, il est allé au-delà de ce que j’espérais.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

Leave a Comment