grossesse maux

Les maux de la grossesse : le syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est un trouble musculo-squelettique, fréquent chez les informaticiens, certains employés des travaux publics ou ouvriers, et… chez les femmes enceintes. Je n’en avais jamais entendu parler avant ma grossesse, et je n’aurais absolument pas identifié le problème si une amie n’avait pas immédiatement reconnu ce que je traversais. Cela semble arriver à près d’un quart des futures mères, mais je reste très étonnée du silence qui entoure ce désagrément, car il devient vite invivable.

Description

Le magazine de la santé en avait très bien parlé il y a quelques années, et la vidéo est particulièrement claire :

Le nerf médian, qui passe dans le canal carpien, est donc comprimé par le ligament qui passe au-dessus, ce qui entraine des fourmis dans les mains (mais très violentes), qui peuvent aller jusqu’à une paralysie temporaire des doigts touchés. Les hormones font gonfler le canal à cause de la rétention des fluides.

syndrome du canal carpienConcrètement, les solutions pour limiter l’évolution du problème sont toujours les mêmes :

  1. on commence par le port d’attelles la nuit, voire en plus dans la journée, pour permettre de garder le poignet dans une position neutre
  2. si cela ne suffit pas, on continue par une infiltration de cortisone dans le nerf, intervention possible chez la femme enceinte
  3. enfin, si le problème est récurrent, il faut alors une intervention chirurgicale pour élargir le passage.

Et pour moi ?

Cela a commencé par de petits fourmillements à la main droite au réveil, pour se terminer par une insensibilité au niveau du toucher des doigts impactés. Jusqu’à la semaine 29, c’était encore supportable, cela ne me réveillait qu’une fois la nuit, mais par précaution, je suis allée voir le gynéco pour avoir une ordonnance pour porter une attelle la nuit, pour essayer de minimiser son évolution.

Très étonnement, le gynéco ne connaissait absolument pas le lien entre le syndrome du canal carpien et la grossesse, il a donc refusé de me faire une ordonnance pour une attelle. Il m’a demandé d’aller voir un neurologue ou un chirurgien de la main, en me souhaitant bonne chance, car ce n’est pas forcément la période où vous aurez facilement un rendez-vous. J’en suis ressortie assez estomaquée, en me demandant comment on avait pu me le conseiller. Le lendemain, j’en parle à ma pharmacienne, qui a eu le même problème pendant sa grossesse, et ne comprend absolument pas l’attitude du gynéco. Par conséquent, il ne me restait plus qu’à :

  • prendre rendez-vous chez ma généraliste (perte de temps et d’argent pour la Sécu)
  • changer de gynéco référent à l’hôpital d’Antony

Je suis donc allée voir ma généraliste, qui n’a pas apprécié que j’arrive au rendez-vous en connaissant mon problème, en lui demandant directement une attelle. Elle m’a répondu que l’on pouvait lire tout et n’importe quoi sur le net, et qu’un rendez-vous médical devait commencer par un interrogatoire de sa part, afin qu’elle identifie le problème. J’ai pris sur moi, j’ai recommencé à zéro en lui expliquant tous mes soucis, et comme le gynéco, elle ne voyait pas le lien avec ma grossesse 🙁 . Elle était tellement persuadée que c’était dû à une mauvaise position pour dormir qu’elle m’a même conseillé d’essayer de dormir à moitié assise. J’étais tellement énervée par son incompréhension, que j’ai oublié de lui rappeler que ce problème était dû aux hormones. En bataillant ferme, j’ai réussi à avoir une attelle (mais pas deux, il ne faudrait pas exagérer).

En rentrant à la maison, je suis allée faire un tour sur la bible des chercheurs, PubMed, et plus particulièrement dans la littérature anglo-saxonne, qui confirme bien que 20 à 40% de femmes enceintes sont concernées par le syndrome du canal carpien… Je me tâte à imprimer les articles trouvés ici ou , pour les envoyer à la généraliste…

Et maintenant ?

Cela fait presque une semaine que je dors avec mon attelle toutes les nuits, et cela a totalement fait disparaitre ce problème pour la main droite : je ne suis plus réveillée par les atroces fourmillements. Le poignet droit est moins douloureux au réveil que le gauche, lequel n’a certes pas de syndrome du canal carpien, mais je ne peux pas faire grand chose avec le matin. J’ai beaucoup moins de force dans les deux mains, j’ai parfois du mal à ouvrir une bouteille d’eau, ne parlons pas des pots de confiture et autres que je dois confier au mari. Plier les doigts de la main gauche fait très mal tous les matins.

Bref, ce n’est pas la panacée, ce n’est pas (encore) handicapant, mais c’est vraiment gênant, et je suis obligée d’attendre la fin de la grossesse pour que cela disparaisse.

Ce qui donne une femme enceinte particulièrement sexy : entre les chaussettes de contention portées en journées, et l’attelle portée la nuit, j’avoue, j’ai du mal. 😀

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment