puériculture indispensables

Mes indispensables (ou non) en puériculture

Claude a maintenant 15 mois, je peux donc faire un petit retour sur les objets de puériculture utiles (ou non), durant sa première année. Commençons par ceux dont je n’ai pu me passer.

puéricultureLe cocoonababy

Ce matelas ergonomique, prêté par une amie, m’a sauvé pendant les 4 premiers mois de Claude : pas besoin de prendre un lit parapluie, il suffisait de le transporter, et elle pouvait dormir partout. Sa forme me semble très agréable pour le bébé, mais apparemment, il favorisait la tête plate : les avis commencent à être mitigés maintenant. L’osthéo que j’avais consulté par acquis de conscience peu après la sortie de la maternité commençait déjà à me déconseiller de l’utiliser. Je ne trouve toutefois guère de revue sérieuse dessus en cherchant rapidement, et je doute de le réutiliser pour un second bébé.

 

puériculture lilikimLe matelas à langer incliné, le Sofalange

Au tout, tout début, j’ai commencé à changer Claude sur… des oreillers ! Mais après deux accidents, j’en ai eu marre de les laver, j’ai donc acheté un matelas à langer basique, à 10€ chez Carrefour. Mais les changes devenaient compliqués. Puis, j’ai testé ce matelas chez une amie, et je l’ai adopté immédiatement. Surtout quand elle m’a confirmé qu’il s’utilisait jusqu’à la fin des couches ! Cela a tout changé, car Claude pouvait vraiment me voir quand je m’occupais d’elle, et il est super confortable. Il vaut mieux avoir deux housses, pour les laver plus facilement, mais globalement, je l’adore.

Il ne prend pas trop de place (75,00 x 19,00 x 45,00 cm), mais ça reste un investissement (prix de départ : 50€, il doit pouvoir se trouver moins cher en soldes).

coussin allaitement puéricultureLe coussin d’allaitement

J’en avais acheté un pendant ma grossesse, pour m’aider à dormir sur la fin, mais finalement, c’est le vieux de ma sœur qui ne m’a pas quitté pendant longtemps. Un bon coussin peut donc aider sur la fin de la grossesse, pour nourrir son nouveau-né et lui permettre de jouer avec quand il/elle a 4-6 mois. Je m’en suis beaucoup servie pour donner le biberon à Claude, il suffisait de poser le coussin sur mes genoux, elle dessus, et hop, elle buvait tranquillement.

Bref, indispensable ! Évidemment, il faut en prendre un avec une housse déhoussable 😉

 

Quelle baignoire pour le bain ?

baignoire ikea puéricultureOn a commencé avec une Shantala, quelle erreur ! Claude DÉTESTAIT cela ! Elle pleurait, on n’arrivait pas à la tenir correctement, on angoissait de la couler, bref, les bains étaient une angoisse pour tout le monde. Puis j’ai entendu parler des bains libres, où l’on pose simplement le bébé dans une baignoire, et hop, il/elle continue de découvrir son corps. Elle a commencé par être curieuse, un peu perdue dans cette immense baignoire, puis progressivement, les bains sont devenus plus chouettes. Certes, on consommait alors plus d’eau (elle était dans la grande baignoire), mais on était tous tellement plus détendus qu’on préférait cette solution. Puis, j’ai pensé à la baignoire Ikea, et à 15 mois, elle prend toujours son bain dedans. Cela nous permet aussi de lui mettre suffisamment d’eau pour qu’elle soit bien couverte, sans trop en gaspiller. Pour le prix, pour une fois, on ne s’est pas ruiné.

home made puéricultureDes produits durables et écolos

Outre nos couches lavables, j’utilise aussi des lingettes lavables (trouvées sur les tendances d’Emma, ou via des créatrices sur Facebook), super pratiques et très mignonnes. C’est tellement pratique que je songe à en utiliser aussi pour nous, adultes.

Je fais mon liniment maison, 4% de cire, 50% eau de chaux, 50% huiles diverses (j’alterne en fonction des envies : amandes, avocat, olive…). La cire vient en plus du mélange chaux / olive qui doit être similaire. La texture est alors assez aléatoire, car j’ai souvent du mal à bien faire fondre la cire, mais quand je le réussis, il est super agréable.

Je lave ensuite Claude dans le bain avec mes savons (je lui en ai fait un avec une composition assez surgraissée), que j’utilise pour le corps et les cheveux.

Pour ses repas

Comme l’allaitement n’a pas pris, j’ai toute une batterie de biberons Avent, et depuis qu’elle est diversifiée, on utilise très peu de vaisselle différente, sans rien avoir acheté puisqu’on en a beaucoup reçu. Les bavoirs Ikea sont très pratiques, même si les scratches tiennent très mal après neufs mois d’utilisation intensive. Pour la vaisselle, on jongle entre une assiette à ventouse en bambou, et des cuillères Avent. Pour boire, on alterne dans des verres à shooter (la taille est plus pratique pour elle) (sauf qu’elle en a déjà cassé un), et un verre Oxo avec deux anses.

Et j’utilise quasi au quotidien les gourdes réutilisables Squizz, malgré leur prix, elles sont vraiment pratiques car de grande contenance. Malheureusement, leur durée de vie est limitée : la languette n’est pas immortelle.

 
Je passe sur les ultra indispensables, comme la poussette et les différents moyens de portage, je pense en faire des articles spécifiques.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment