Michaël Gregorio, toujours aussi bon

Il y a des années de cela, dans mon ancienne vie, rentrant d’un stage ou de cours, j’écoutais Laurent Ruquier faire la publicité de son nouveau poulain. Il vantait sa capacité à imiter de très nombreux chanteurs, vivants ou non. Je n’avais pas retenu le nom de cet artiste, j’étais trop timide pour appeler Europe 1 et tenter de gagner des places. Mais je ne l’ai jamais oublié, et dès que j’ai pu, je suis allée voir son deuxième spectacle: « Gregorio pirate les artistes« . J’avais été impressionnée par ses qualités vocales, capables de passer de Brel à une imitation de guitare électrique, via Mika, et autres classiques. J’en étais ressortie ravie, enchantée, et impatiente de découvrir son prochain spectacle. Car en plus de ses performances vocales, il avait pas mal d’humour.

Grâce à la gentillesse de Plastie, j’ai eu la chance de revoir le dernier spectacle de Michael Gregorio, et cette fois-ci, à l’Olympia : « En concertS« . C’est la première fois de ma vie que je vois deux fois le même spectacle dans une même salle, et le plaisir était aussi important que la première fois. Entre son premier et deuxième spectacle, je suis d’accord avec Plastie pour dire qu’il a beaucoup travaillé, pour nous proposer 1h30 à 2h d’une performance vocale impressionnante.

Gregorio, un performeur impressionnant

J’ai passé une soirée parfaite, devant un artiste généreux, qui nous propose des sketches (?) toujours aussi variés, toujours aussi parfaits, toujours aussi drôles ou émouvants, et parfaitement mis en scène. Il faut avoir beaucoup d’imagination pour nous proposer : Brel chantant Stromae, une incarnation quasi parfaite de Brel chantant « Dans le port d’Amsterdam » à l’Olympia (une mise en abyme totale donc), un karaoké sur Mika, un remix des Daft Punk imitants Dave… et j’en passe. Le spectacle est si bon qu’au bout de 30min, j’avais déjà mal aux mains à force d’applaudir. Les passages qui m’ont particulièrement émus ? Brel évidemment, mais aussi la reprise de Queen, et l’hommage à Dave via « Vanino« . Les paroles de ce karaoké réinventé sont très émouvantes, car il rend hommage au compagnon de Dave, qui a dû rester dans l’ombre si longtemps, et ayant vécu cette situation indirectement, j’en ai eu les larmes aux yeux.

Un artiste a du succès grâce à son talent, mais il a quelque chose en plus des autres artistes : une personnalité attachante. On sent l’amitié profonde qui existe entre lui et ses musiciens (je crois que Nicolas, le guitariste, était plusieurs fois mort de rire pendant le spectacle), et j’ai toujours aimé sa sortie de scène, toujours littéralement porté par le public. J’ai eu l’immense chance de pouvoir aller en loges après le spectacle, pour découvrir notamment le bar privé de l’Olympia, le mur des mains, mais aussi passer quelques minutes avec lui. Car oui, après 1h30 de performance, cet homme a la force / la générosité de passer encore 1h avec quelques fans, heureux élus de la soirée. Et je l’ai vu discuter 15/20min avec plusieurs personnes malgré sa fatigue qui se lisait sur son visage. J’étais tellement intimidée que je n’ai pas pu lui dire à quel point son spectacle était un pur bonheur, que j’étais impressionnée par son talent, son imagination, ou simplement lui dire que j’avais découvert qu’on pouvait avoir vraiment mal aux mains à force d’applaudir. Ou enfin que je serai évidement présente à son 3ème, 4ème, 5ème spectacle… bref, à toutes ses nouvelles représentations sur scène. Car plus que n’importe quel autre artiste, je suis persuadée que je ne me lasserait pas de le voir sur scène. J’aurai bien aimé lui demander si la qualité de l’acoustique de l’Olympia ne pouvait pas lui permettre de chanter son passage sur l’opéra sans micro ? Je rêve du jour où il sera tellement connu qu’il pourra faire un spectacle avec plusieurs chanteurs (j’aimerais tellement le voir avec Dave par exemple!), ou qu’on fera une émission tout autours de lui.

Sur le trajet du retour, l’émotion de la soirée a commencé à m’envahir, j’étais sur un petit nuage, et très reconnaissante de la chance dont j’ai pu bénéficier.

Coïncidence: en prenant le métro pour rentrer, je me suis assise sous l’affiche de son spectacle sans m’en rendre compte! Le destin fait bien les choses.

Gregorio_en_concertsOui, en plus, j’ai eu la chance d’être particulièrement bien placée <3

Gregorio_en_concertsTu le vois son sourire ? Son plaisir ?

Gregorio_en_concerts

Il est à l’Olympia pour tout le mois de décembre, mais on dirait que c’est déjà complet. Essayez éventuellement ses dernières dates en province ?

olympia_mur_mains

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  • Plastie 2 décembre 2014 at 10 h 52 min

    Mais noooon c’est pas complet l’Olympia, il reste des places encore 😉

    Reply

Leave a Comment