myopie

Mon opération de la myopie au laser

EDIT : plusieurs années après mon opération de la myopie, ma vue est toujours aussi bonne, je dois avoir 11/10ème à gauche, et 10/10ème à droite, mes yeux se sont donc assez bien acclimatés à cette légère différence. Mon strabisme s’est nettement amélioré, car on ne le voit jamais, sauf quand je suis vraiment très très fatiguée: je n’ai donc pas eu besoin d’une seconde opération.

Je n’ai pas refait mon permis de conduire, car je tiens trop à ma photo dessus 😉 mais il faudrait que je le fasse un jour…


Début janvier 2010, j’étais avec mon ophtalmo pour savoir si techniquement, il était possible de m’opérer de la myopie, et son verdict était : « oui, bien sûr, vous verrez exactement comme avec vos lentilles ». Donc, si je comprends bien, la correction de la myopie ne corrigera pas mon strabisme ? Non.

Article du 14/10/2010

Mon strabisme

C’est ainsi qu’a débuté mon parcours du combattant, pour savoir s’il ne me faudrait qu’une opération (myopie) + ré-éducation des yeux, ou deux opérations (myopie puis strabisme après). J’ai donc vu plusieurs spécialistes, qui m’ont tous confirmé qu’il me faudrait bien une opération de la myopie, et quelques mois plus tard, une opération du strabisme. Fort heureusement, si pratiquée en hôpital, l’opération du strabisme est prise en charge par la Sécu, impliquant donc un délai d’attente beaucoup plus long.

L’opération

Hier, j’avais rendez-vous dans une clinique optique dans le XVIème, pour l’opération de la myopie. Deux jours avant, j’aurais dû mettre des gouttes dans les yeux, mais je ne l’ai fait que la veille de l’opération et le jour de l’opération, ayant mal lu l’ordonnance ! Et la veille, pour me détendre, j’ai pris du Lexomil, ainsi que 3h avant l’opération. J’arrive à la clinique, et on me met tout d’abord devant une machine du même type que celles des ophtalmos, sauf qu’elle me donne l’impression de regarder un stroboscope en pleine face, et autres effets circulaires psychédéliques. On me fait alors attendre quelques minutes, le temps de régler le laser selon les dernières mesures prises (enfin, ça, je l’imagine), et dix minutes après, j’entre dans la salle d’opération, et pour être honnête, la torture commence !

myopieCar contrairement à ce qu’on dit, c’est une opération certes très courte, on a une sorte d’anesthésie locale, mais très locale justement. On me met des gouttes dans les yeux (l’anesthésie), et on attend quelques secondes que l’effet se fasse sentir. Ensuite, on me met un truc pour maintenir l’œil ouvert (première douleur), puis un deuxième qui immobilise l’œil par pression, et c’est ça le plus douloureux !! Je ne garde ce truc que 2min, mais la pression était tellement forte que j’avais super mal et étais donc incapable de me détendre ! Si j’ai bien compris ce que m’a raconté le chirurgien tout à l’heure, c’est à ce moment-là qu’il a découpé un bout de la cornée (expliquant ainsi pourquoi je me suis retrouvé dans le noir, malgré les yeux grands ouverts). Une fois la découpe faite pour les deux yeux, je passe alors au laser, et je crois qu’on m’a retiré le truc qui immobilisait l’œil, car j’avais déjà beaucoup moins mal. Je devais fixer une lumière verte (toute floue), et pendant 16secondes (œil gauche), et 11 secondes (droit), le laser agit, et c’était presque réconfortant! Juste après, on recolle la cornée, mais ça, je ne le sens absolument pas. Et c’est fini!

En m’asseyant, je voyais super flou, ce qui est totalement normal, vu le traumatisme que les yeux viennent de subir, les muscles sont un peu engourdis. Le chirurgien vient me voir quelques minutes après pour me rassurer, et fixer une visite de contrôle pour le lendemain. Je suis entrée à 16h45, sortie à 18h30, et la majorité de ses chirurgies se font en fin de journée, afin de pénaliser les gens le moins possible.

Suites de l’opération

Heureusement que j’étais accompagnée, car il m’était presque impossible d’ouvrir l’œil droit, et de temps en temps, je pouvais ouvrir le gauche. J’ai donc fait tout le trajet depuis la clinique jusqu’à la maison les yeux fermés, agrippée à mon homme, qui me guidait. Je suis rentrée, je me suis mise au lit, j’ai dû dormir quelques minutes, puis après le dîner, je suis retournée fissa au lit, même si je pouvais déjà ouvrir un peu plus les yeux !

Et ce matin… Miracle : une vue quasi parfaite ! Sans mettre mes lunettes, je vois parfaitement l’heure du réveil, je vois net quand je prends ma douche…

Ma vue de l’œil droit n’est pas encore parfaite, le chirurgien pense que la cicatrisation n’a pas été aussi rapide qu’à gauche, je le revois vendredi 22 pour une autre visite de contrôle, et on verra à ce moment comment va mon œil droit.

Financièrement parlant, ce n’est pas une opération donnée : c’est entre 2400/2600€, et ma mutuelle me rembourse 1000€, ce qui a bien étonné mon ophtalmo, car c’est rare d’en trouver une qui rembourse aussi bien. Et évidemment, c’est maintenant qu’il me dit qu’une de ses patientes, en passant par un courtier aurait pu se faire rembourser intégralement l’opération. Bref, avant l’opération, n’hésitez pas à faire le tour des mutuelles, pour trouver un bon remboursement.

Si vous avez des questions, vous pouvez les poser en commentaire, ou par mail.

NOTA : je suis myope d’un œil, astigmate de l’autre.

EDIT : plusieurs semaines plus tard, mes deux yeux vont parfaitement bien, et je n’ai curieusement pas eu besoin d’opération pour le strabisme, ce qui reste un grand soulagement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment