Plaidoyer pour un petit déjeuner au lit

En ce jour de pont (pas pour tout le monde), à la suite d’un tweet surpris entre Bliss et Poleen, je me suis dis que je pouvais faire un vendredi confession. J’ai grandi en voyant mon père apporter tous les matins le petit déjeuner à mère, encore endormie, pour qu’elle puisse petit déjeuner au lit, une fois réveillée. Alors, en quittant les parents, à 22 ans, peut-être ai-je inconsciemment reproduit ce schéma: toujours est-il que j’ai alors naturellement pris mon petit déjeuner au lit, tous les matins! Seule ou en couple, j’ai continué autant que possible, prenant ainsi près de 90% de mes petits déjeuners au lit. Il n’y a qu’avec mon homme actuel que j’accepte de déroger à cette règle, pour le prendre dans la salle à manger… Mais j’ai froid!  Je n’en tire aucune honte, c’est normal pour moi de faire ainsi car ça m’aide à me réveiller doucement, avec la radio en fond sonore. Puis je peux rester 10min au lit pour digérer! Donc, en ce « joli » pont, je voulais réhabiliter le petit déjeuner au lit, parce que c’est quand même drôlement agréable!

Et pour les maladroits, dont je fais partie: vu le nombre de fois ou j’ai pris mon petit déj au lit, le ratio incident/RAS est très faible!’,

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment