faire confiance

Comment reprendre confiance après une dure rupture ?

Voilà, je parlerais bien de mon WE qui a été plutôt bien rempli finalement : je suis allée voir « Audition » vendredi soir; samedi je pensais voir un concert de piano gratuit à la Cité de la Musique mais il s’avère qu’il n’était pas gratuit finalement; samedi soir, on est allé voir un match d’impro ; dimanche balade au Luxembourg, brunch (moyen) et visionnage du match France Italie (très beau match en plus ! en tous cas, très beaux essais), et enfin, tentative de bidouillage html foireux (ah si, suis allée votée accessoirement… et dans les grandes villes, pas besoin de sa carte d’électeur ! que j’avais en plus sur moi, m’en suis aperçue après coup !).

Mais non…

Comment faire à nouveau confiance ?

Car j’ai beau être ultra amoureuse, commencer les démarches pour habiter avec le Fonctionnaire, je n’arrive plus à faire confiance, je n’arrive pas à me dire que tout va bien, que l’histoire que je vis est réelle, qu’il n’y a pas d’embûche et que tous les points communs que je découvre avec lui sont vrais. Quand je le quitte, et que je  revis un peu les moments passés avec lui, j’ai toujours l’impression qu’il me dit ce que je veux entendre, et je n’arrive pas à me convaincre que ce n’est certainement pas le cas, que c’est possible de tomber sur quelqu’un avec qui tout concorde. Bref, tout au fond de moi, une petite voix m’interdit de me lâcher totalement, de me laisser aller à apprécier pleinement le bonheur de sortir avec quelqu’un et de ne cesser de découvrir des choses agréables. Les deux dernières choses sur lesquelles je tique terriblement, c’est sa volonté d’apprendre le piano, et dimanche, de le voir aimer un lustre ultra féminin. Hier soir, quand j’étais tranquillement chez moi, je me disais que c’était pas possible, qu’il y avait forcément un moment où je tomberai de haut, où je découvrirais que non, c’était pas le bon mais un manipulateur de première. J’aimerais tellement arriver à faire disparaitre cette petite voix, j’aimerais tellement être sure de lui, et lui faire totalement confiance, mais je n’y arrive pas.

Alors certes, je passe de très bons moments avec lui, il est génial, il adore quand je lui explique des trucs en histoire de l’art, vivre avec lui ne devrait pas être trop difficile (si j’accepte ses futures nombreuses absences à cause de son investissement à la Croix Rouge), je suis triste quand je le quitte, mais dès que je suis seule, que je réfléchis un peu, je suis inquiète. Alors, comment faire pour que ce sentiment disparaisse, et que je puisse pleinement apprécier ce que je vis, sans me poser autant de questions ? Parce que franchement, c’en est lourd… A un moment, saurais-je lui faire totalement confiance ? Comment être sure qu’il ne s’agit pas d’un manipulateur ? Et pourquoi ai-je cette conviction certainement totalement erronée ?

Parce qu’à part ça, c’est génial d’être avec quelqu’un, et de découvrir de nouvelles choses qui prouvent qu’on est fait pour aller ensemble (bon, il n’est pas autant observateur que moi, mais avec le temps, ça devrait s’améliorer quand il me connaitra mieux).

Bref, j’ai beau être heureuse, j’arrive pas à l’être totalement… du moins, quand je ne suis pas avec lui !

EDIT : Après avoir lu l’article de Nicolas, je pense avoir également compris pourquoi j’étais autant sur mes gardes : il est tellement pudique, que je ne sais pas du tout ce qu’il pense de moi. Sa volonté de vivre avec moi (alors qu’il a toujours vécu seul) devrait me prouver qu’il tient un peu à moi, mais comme il ne montre rien, qu’il ne m’a rien dit sur ce qu’il ressentait vis-à-vis de moi, alors je ne sais trop que penser…

Ah lala, Premiers baisers n’est pas très loin avec ce type d’article !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment