Boursorama, une banque qu’elle est bien !

Boursorama, une banque qu’elle est bien !

EDIT du 17 avril 2019

Initialement, quand on avait ouvert notre compte chez Boursorama, il y avait encore un espace physique pour déposer des espèces (à Paris), ou la possibilité de le faire via un coursier. Depuis, cette option semble impossible, du moins, je n’ai pas trouvé comment faire. Cela devient donc particulièrement compliqué, quand on a une certaine somme à encaisser.

Comme nous avons un compte à la Société générale pour notre emprunt immobilier (mais sans CB), jusqu’à présent, je pouvais aller déposer mes espèces là-bas, puis faire un virement. Sauf que sans carte bleue, cela devient quasi impossible de déposer ses espèces dans une agence à côté de chez nous. La plus proche est à Rungis, DANS le marché international, ce qui implique le paiement du péage. J’espère que dans la ville de ma belle-mère, en Lorraine, ce sera toujours possible, car cela devient vraiment handicapant.


Article initialement publié le 5 mars 2015

Ceci n’est pas un article sponsorisé 😉

Vous vous souvenez, il y a une dizaine d’années, quand on pouvait écrire à peu près tout ce que l’on voulait dans ses blogs, sans être soupçonné de gagner de l’argent ? Bon, ce doit être mon côté tradi (ah ah ah), mais je continue de penser que l’on peut écrire en toute honnêteté quand quelque chose nous plait.

Et là, j’aimerais parler de ma banque, Boursorama. Oui, je suis la fille capable d’être un article gratos sur une banque parce qu’elle l’aime bien. Bon, après, si la banque aime mon article, je ne dirais pas non à un virement exceptionnel de … 100.000€, j’ai un mariage, un voyage de noces, un appartement à payer 😉

Bref, il y a quelques années, je me renseignais pour quitter mon ancienne banque (tu sais, celle avec un logo vert, fusion de deux banques), car j’en avais marre de payer beaucoup trop cher pour des services qui devraient être gratuits. J’ai fait ma petite étude de marché, j’ai lu de nombreux forums, et aidé par une copine contente de Boursorama, j’ai décidé d’aller chez eux. Pourquoi ? Pour ne plus avoir le moindre frais bancaire, une carte gold gratuite, un service en ligne réellement performant. Ça ne me gênait strictement pas de passer dans une banque sans agence physique, car je n’allais déjà plus jamais voir mon conseiller de mon ancienne banque. Conseiller qui n’était jamais le même : quelle est donc la différence avec un plateau téléphonique ?

Au final, quels sont les avantages d’être passé chez Boursorama ?

  • le parrainage : le parrain et le filleul gagnent chacun 80€ (formule très intéressante lorsqu’on est en couple), d’ailleurs, s’il y a des intéressés, qu’ils se manifestent
  • le choix de la civilité : puisque JE coche les cases sur Internet lors de l’ouverture du compte, je peux éviter d’être appelée Mademoiselle à 34 ans
  • plus aucun frais bancaire (économie individuelle sur le papier : au moins 120€ par an)
  • un site internet hyper bien fichu pour les clients
  • une simplicité enfantine pour les virements entre amis (tu rentres les infos, et 2min plus tard, le virement est fait, et ton destinataire peut même recevoir un email ou un SMS lorsque tu valides le virement : top) (et tu peux aussi t’amuser à mettre des intitulés de virements loufoques)
  • un découvert gratuit de 1.000€ (oui, tu as bien lu)

Parlons donc de mon espace client, qui s’est fortement amélioré ces dernières semaines. Non seulement les virements sont enfantins à réaliser, mais en plus, les opérations sont maintenant tagguées par types de dépenses : loisir, impôts, santé, transport… En un clin d’œil, tu peux avoir un camembert de toutes tes dépenses alimentaires, mensuelles, ou accessoirement, le détail ultra précis des dépenses liées au voyage de noces, ou au mariage (siffle). Depuis que j’ai découvert ça, je retourne sur mon espace client toutes les semaines, je taggue tout, pour m’amuser avec les graph’ et autres camemberts. Tu peux avoir deux types de classements différents et complémentaires : les catégories, ou les tags. Par ex, je peux savoir dans les dépenses liées au voyage de noces, combien me coûteront les hébergements, l’essence… au centime près. Je n’ose imaginer le bonheur pour les personnes plus comptables que moi ! 😉

En ce moment, on est en train de renégocier notre prêt immobilier contracté il y a 3ans, et nous avons finalement retenu la Société générale (dont Bourso est une filliale) : le commercial que nous avons rencontré nous a clairement dit de garder nos comptes courants là-bas, la SG ne pourrait jamais nous proposer autant de services de qualité. Si ça, c’est pas un indice ! 😉

Le seul reproche que je fais à cette banque est le critère financier pour accepter de nouveaux clients : il faut gagner 1.500€ par mois pour pouvoir y rentrer. C’est une belle somme, et je pense que les personnes gagnant moins de 1.500€ seraient ravies de pouvoir économiser autant de frais bancaires.

Bref, si tu veux gagner 80€ facilement, fais-moi signe ! 😉

Pourquoi j’ai choisi de ne plus avoir de mutuelle

Pourquoi j’ai choisi de ne plus avoir de mutuelle

Mon mari et moi travaillons dans le public, les mutuelles en partenariat avec nos ministères respectifs sont très peu intéressantes pour le remboursement des différentes prestations : nous devons passer par des mutuelles grand public, avec des cotisations à près de 100€/mois. Pendant deux ans, j’ai pris soin de noter toutes mes dépenses, tous mes remboursements dans un tableau Excel, pour mieux suivre l’ensemble des dépenses de santé. En 2016, enceinte, j’ai subi deux petites hospitalisations, dont une pour l’ablation de ma vésicule. Et malgré ma mutuelle, j’avais encore un important reste à charge, non couvert par l’ensemble de mes cotisations : je cotisais davantage qu’on me remboursait.

Lire la suite

Comment trouver des vêtements moins stéréotypés ?

Comment trouver des vêtements moins stéréotypés ?

Et idéalement, assez jolis ?

J’ai beaucoup de mal avec le rose, pour ce qu’il représente, et les froufous / dentelle des vêtements féminin, même si j’aime beaucoup avoir quelques touches de liberty (on n’est pas à un paradoxe près). Je n’arrive donc plus à rentrer dans les boutiques plutôt discount, où les stéréotypes de genre me semblent souvent exacerbés. Quoique, assez peu chez H&M… J’oscille donc entre Jacadi / Cyrillus / Monoprix quand j’ai besoin de quelques vêtements pour ma puce… en-dehors des vide-greniers 😉 Là, j’arrive à peu près à trouver un style classique, simple, sobre. Malgré mon côté original, pour les vêtements pour bébé, enfant, j’assume parfaitement mon style BCBG, mais par petites touches, car ce goût est assez incompatible avec ma fille cascadeuse, et qui ne marche pas encore.

Lire la suite

Couches lavables: infos et retour d’expérience

Couches lavables: infos et retour d’expérience

Avec l’arrivée d’un bébé, on réalise rapidement tous les déchets que cela peut occasionner : lait infantile non bu, couches jetables, cotons, savons liquides, et j’en passe. Ayant une conscience écolo importante depuis l’enfance, je souhaitais passer au plus vite aux couches lavables avec Claude. Durant la grossesse, je m’étais un peu renseignée, et j’avais souvent lu qu’il valait mieux attendre que le bébé ait deux mois avant de passer aux lavables. À la réflexion, utiliser les couches jetables durant ces deux premiers mois était une bonne chose.

Lire la suite

Comparatif de trois sites pour la création de livres photos

Comparatif de trois sites pour la création de livres photos

Cette année, j’ai eu l’occasion de tester trois sites pour la réalisation de livres photos, et même si cela prend du temps, que les tarifs ne sont pas les mêmes, deux d’entre eux étaient plus ou moins intéressants. Retour forcément subjectifs sur les possibilités créatrices de chacun d’entre eux.

Attention, pavé et article non sponsorisé 😉

Lire la suite

Faire-parts maison

Faire-parts maison

L’avantage d’un mariage quasi entièrement pris en charge par les mariés reste la possibilité de le faire totalement à son image, en suivant ses envies, ses idées. C’est ainsi que forte de ma déception de mes FP de mon premier mariage (pour lesquels je n’avais absolument pas mon mot à dire), j’ai décidé de créer sous InDesign ces faire-parts. Lire la suite

Biobela, un super salon de coiffure bio

Biobela, un super salon de coiffure bio

Pour mes cheveux, j’ai totalement abandonné les shampoings classiques, pour n’utiliser que des produits bio, et sans SLS qui les agresse beaucoup trop. Pendant un peu plus d’une année, je faisais mes colorations avec du henné et des plantes colorantes (orcanette, curcuma…), et autant, cela passait parfaitement bien sur mes longueurs décolorées, autant, cela ne se voyait guère sur mes cheveux naturels, car très foncés. Entre temps, ils avaient beaucoup, beaucoup poussé, pour m’arriver pratiquement à la taille. Une fois ma robe et ma coiffure retenues pour le mariage, je me suis décidée à les couper, sur un coup de tête que je ne regrette absolument pas. Je cherchais donc un coiffeur bio (autant éviter de gâcher mes années d’effort!), à un tarif intéressant. Je tombais alors régulièrement sur Biocoiff‘ dont les tarifs exorbitants me refroidissaient, malgré un concept assez naturel (120€ la coloration, non merci !). Puis, à force de chercher et de lire des commentaires, je tombe sur Biobela, dont le site internet, et les quelques avis lus me rassuraient. Lire la suite

Le lab : mon premier salon du mariage

Le lab : mon premier salon du mariage

Je ne prévois pas de ne parler que de ça cette année, je pense avoir d’autres sujets de conversations ! Mais le salon auquel je suis allée samedi me semblait très particulier, et les coups de cœur pour deux artistes pourraient être largement utilisé dans d’autres occasions.

Grâce au site de Mademoiselle Dentelle (j’ai beaucoup de mal avec le titre du blog… mon côté féministe a du mal avec l’utilisation du mademoiselle, mais passons). Donc, grâce à ce site, j’ai gagné deux places pour assister au salon Le Lab Oui, entièrement consacré aux cérémonies laïques. Lire la suite

Moi, faire du sport ? Jamais !

Moi, faire du sport ? Jamais !

Du moins, c’est ce que je disais il y a quelques années…

quand j’étais encore jeune et innocente. Tout a changé après quelques séances chez un hypnothérapeute conseillé par une amie, qui y avait envoyé une dizaine de personnes, pour lesquelles les résultats étaient là. J’y étais allée pour résoudre mon problème de crises alimentaires, mes pulsions alimentaires difficilement contrôlables. De ce côté-là, ça n’a pas beaucoup marché (quoique…), mais en contre-partie, il m’a programmé pour que je fasse du sport. J’emploie à dessein ce terme, car je n’ai toujours pas l’impression d’avoir envie, mais d’être guidée par quelque chose de plus fort que moi. Et c’est ainsi que l’année dernière, je me suis mise progressivement au sport : d’abord en accompagnant M. Presque Parfait à la piscine, tous les samedis, et en nageant 1h non stop. Puis en rajoutant ensuite en allant au bureau à vélo (50min, un vélo 6 vitesses seulement). Lire la suite