Doit-on obligatoirement aimer sa grossesse ?

Maintenant que le plus gros (ah ah) de la grossesse est derrière moi, je peux prendre le temps de faire le point sur ce que j’ai ressenti la plupart du temps. Avant même d’être enceinte, je savais que ce ne serait pas un long fleuve tranquille, je m’attendais toutefois à souffrir davantage, mais plus les mois passaient, plus je faisais face à un autre type de sentiment.

Lire la suite

Qu’est-ce que le bore out ?

Qu’est-ce que le bore out ?

Il y a pratiquement un an, je changeais de fonction, en quittant enfin le statut d’assistante, pour travailler au DSI de ma boite, et devenir… chargée de solution web ou webdesigner (j’ai les deux titres, selon les annuaires / organigrammes). J’en étais ravie, le poste semblait très intéressant, et j’étais motivée. Sauf que très vite, j’ai été confrontée à un bore out subtil et un peu vicieux.

Lire la suite

Alors, t’es enceinte de combien ?

Alors, t’es enceinte de combien ?

S’il y a bien quelque chose qui m’a énervé quand j’ai commencé à être enceinte, c’était le mode de calcul de la grossesse. D’un point de vue médical et administratif, on vous demande de compter en semaine d’aménorrhées (rien que l’orthographe te fait bondir 😉 ), c’est-à-dire, pour les personnes non concernées, en semaines depuis l’absence de tes règles. Mais tu peux aussi compter en semaines de grossesse, depuis la date présumée de conception. Lire la suite

Moi bridezilla ? Possible

Moi bridezilla ? Possible

La blogo, et plus particulièrement la weddosphère, étant ce qu’elle est, on attend généralement d’une bride-to-be / future mariée, d’être très au taquet, et de saouler tout le monde sur ses préparatifs. Et je pense (j’espère) avoir su rester raisonnable vis-à-vis de mon entourage, et de M. Presque Parfait. Nous parlons finalement assez peu du mariage, puisque les grandes lignes sont fixées depuis le début, et que l’organisation est un domaine que je connais bien grâce à mon travail, et de mes supers anniversaires de mes années étudiantes. Lire la suite

Ma première course : la Parisienne

Ma première course : la Parisienne

Mon ressenti

A force de voir des personnes courir sur Twitter, j’ai fini par me dire que je pouvais essayer, et cela fait maintenant plusieurs mois que je me suis mise à la course à pieds. J’ai commencé par du fractionné, à l’aide d’une appli plutôt pas mal « Cours 5km ». Tout allait bien jusqu’à ce que j’arrive au palier « 30min non stop », et là, c’était toujours infernal. Malgré un rythme de course trèèès lent, impossible d’y arriver sans m’arrêter quelques secondes, voire 1minute pour reprendre mon souffle. Je me disais que j’étais à un palier, qu’à force de courir, j’arriverai à le franchir, mais force est de constater qu’un mois plus tard, malgré une assez bonne régularité (1 à 2 fois par semaine), je n’y arriverai pas. Et je voyais l’échéance du 14 septembre approcher, et je redoutais de plus en plus de ne pas être prête pour La Parisienne, la course soi-disant idéale pour commencer. Samedi soir, j’ai très mal dormi, j’étais hyper stressée, et je suis partie à 8h (un dimanche matin!) la boule au ventre, la peur de ne pas réussir à la terminer. Lire la suite

Mes formations en ligne pour html / CSS

Mes formations en ligne pour html / CSS

Dans mon boulot, juillet / août sont deux mois particulièrement calmes, et durant lesquels je n’ai vraiment pas grand chose à faire. Les années précédentes, je m’ennuyais profondément, sans trop savoir que faire. Et mon super-collègue-voisin-de-bureau qui maitrise très bien la création de sites web et les codes qui vont avec, m’a convaincu de tester l’apprentissage du code html / CSS. Cela fait maintenant largement plus de 10ans que j’ai des blogs, et à chaque fois, la lecture des feuilles de styles étaient une vraie galère, n’ayant jamais appris comment coder. Et au début des années 2000, les tutos sur Internet restaient encore fortement abscons : réservés à des personnes qui savaient déjà comment faire et qui cherchaient des points de détails à améliorer. Et puis, les MOOC sont arrivés, entrainant avec eux toute une possibilité de se former gratuitement en ligne. C’est ainsi que j’ai testé deux sites avec des approches très différentes : code-academy, et OpenClassRoom. Lire la suite

Tu sais que tu ne travailles pas dans le privé quand…

  • Tu perds beaucoup trop de temps et d’énergie à faire les choses dans l’ordre « légal »
  • Tu apprends très vite à contourner toutes les règles
  • Il est beaucoup trop compliqué d’acheter un carnet de métro pour accueillir un groupe que de rembourser tous les tickets de manière individuelle
  • Pour prendre une mission pour un nouveau missionnaire, il te faut 1 formulaire + un RIB / pour le rembourser de ses frais, 1 autre formulaire + 1 RIB. Sachant que les deux RIB arrivent tous les deux dans le même service de… moins de 5 personnes
  • Si par malheur, un voyageur demande un remboursement a posteriori et qu’il n’est pas créé dans ton logiciel de gestion, tu passes carrément à trois formulaires + RIB
  • Il existe des marchés pour pratiquement tout (cartes de visite, ramettes de papier, hébergement, plateaux repas…) et que tu es heureuse lorsqu’il n’y a pas de marché (= obligation de passer par un prestataire exclusif, qui est supposé te faire faire des économies)
  • Il est particulièrement compliqué de prendre des billets low cost, compliqué au point de renoncer parfois souvent
  • Tu es obligé de prendre le train quand ta mission dure moins de 2 jours, même si cela coûte plus cher que l’avion.
  • Tu peux passer des commandes entre le 20 janvier et le 15 octobre, après, c’est la clôture des comptes, officiellement, tout est bloqué
  • On te refuse une « promotion » (un grade amélioré) parce que tu es trop compétente et trop qualifiée : « revenez l’année prochaine en nous présentant du travail correspondant à votre grade »
  • On te refuse un titre parce qu’il ne correspond pas à ton grade (alors que sur la fiche de paie, cela n’apparait même pas, et que cela ne coûte absolument rien à ton employeur)(si ce n’est de reconnaitre qu’il t’a recruté avec un grade sans la moindre adéquation avec tes diplômes)
  • Tu es dans l’impossibilité de passer le moindre concours dans ta boite pendant… 7/10 ans
  • Pour changer une ampoule, il te faut une habilitation « électricité »
  • Personne n’ose penser au gaspillage de papier lors de la circulation des courriers en interne (alors que tout coûterait tellement moins cher en scannant)

Évidemment, cela concerne un employeur d’une certaine importance, pas le petit entrepreneur « local »

 
Tag : comment tu lis ?

Tag : comment tu lis ?

Taguée par Gaby, qui me demande simplement « et toi, comment tu lis« , je me dis que j’ai pleins de choses à dire !

Comme beaucoup, j’aime lire (quand on a un blog, j’ai remarqué que c’est assez souvent le cas !), mais contrairement à certaines (Eré, Camille ou Océane) qui semblent lire beaucoup, beaucoup, je ne lis pratiquement plus : les séries, le blog et la vie ont remplacé l’addiction ou le besoin que je ressentais ado à lire. Lire la suite