Faire partie de la classe moyenne et ne pas s’en sortir

Faire partie de la classe moyenne et ne pas s’en sortir

Officiellement, le mari et moi faisons partie de cette fameuse classe moyenne qui se déclasse, dépassant toujours tous les seuils pour prétendre à davantage d’aides. Sans les enfants, nous nous en sortions à peu près correctement, mais c’était déjà limite. On pouvait toutefois encore se permettre quelques petits voyages, quelques restaurants et autres sorties, mais sans avoir la folie des grandeurs. L’arrivée de Claude nous a obligé à faire un peu plus attention, mais celle de Juliette bouleverse complètement notre équilibre financier.

Lire la suite

L’allaitement, quand le corps veut bien, mais pas la tête

L’allaitement, quand le corps veut bien, mais pas la tête

A la naissance de Claude, j’ai essayé de l’allaiter, persuadée que c’était ce qu’il y avait de mieux pour elle. J’étais alors dans une usine à bébés, et le personnel, insuffisant, n’a pas su m’aider, me motiver et être là quand j’avais besoin d’aide. La douleur était telle que deux jours après sa naissance, en pleine nuit, j’ai essayé le tire-lait, mais mes tétons étaient trop à vif, même cela était insupportable. Alors, de guerre lasse et épuisée après ces deux jours de bataille, de douleurs, j’ai capitulé, et je suis passée aux biberons.

Je m’étais alors jurée que cet échec, jamais digéré, ne se reproduirait pas, et que notre second enfant serait allaité.

Lire la suite

Pourquoi je souhaite accoucher à domicile

Pourquoi je souhaite accoucher à domicile

Lors de ma première grossesse, je songeais déjà, de loin, à accoucher à la maison, mais cet AAD (accouchement à domicile) est resté dans le coin de ma tête, car j’avais d’autres soucis à gérer, d’autres pépins de santé. Durant ces deux années, j’ai eu le temps de réfléchir, de mûrir ce projet, et c’est alors devenu une évidence : personne ne pourra m’empêcher d’accoucher où je le souhaite… si la santé suit.

Lire la suite

Encore une longue absence

Encore une longue absence

Une difficile migration

Mes pérégrinations sur WordPress m’ont amenée à beaucoup « bouger », j’ai commencé par un nom de domaine qui me plaisait bien, mais que j’ai oublié de renouveler, et depuis plusieurs années, j’ai cette longue url, souvenir des années 90 et de son minitel. J’ai longtemps fonctionné en sous-domaine, chez OVH, mais comme j’avais d’autres hébergements ailleurs, cela revenait cher. C’est pour cela qu’au début de l’année, j’ai souhaité tout regrouper chez O2switch, un hébergeur français, qui fonctionne plutôt bien, avec un SAV super réactif.

Lire la suite

Mon premier bilan de compétences

Mon premier bilan de compétences

Je suis peut-être très mal payée là où je travaille, mais c’est un peu compensé par une grande offre de formations. Après un premier refus, j’ai pu suivre une formation collective de bilan de compétences. Ou plutôt, un bilan de potentiels, car Potentialis est la méthodologie retenue ici. Le résultat est évidemment très intéressant et enrichissant.

Lire la suite