Songe d'une nuit d'été

Théâtre: Songe d’une nuit d’été

La semaine dernière, avec M. Parfait*, nous sommes allés voir cette comédie de Shakespeare, grâce à une offre du CE, car j’aime ses deux têtes d’affiches depuis plus ou moins longtemps. Attention digression : disons que j’ai plus ou moins grandi avec Lorant Deutsch**, puisque je le « connais » depuis les Intrépides, où il jouait les détectives avec une québécoise. A l’époque, sans Internet, je n’avais jamais compris pourquoi parfois les épisodes étaient en France, d’autres au Québec, et pourquoi sa sœur était québécoise… Et du coup, j’ai toujours rêvé de poser la question au principal intéressé, mais Wikipédia étant mon ami, je n’ai pas attendu Lorant à la sortie de la pièce pour lui dire : 1) que je l’admirais pas mal 2) lui poser pleins de questions sur les Intrépides 3) tenter de discuter avec lui.

J’AI ADORE cette mise en scène ! J’avais étudié le Songe d’une nuit d’été durant mes années de fac, et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne m’avait pas marqué des masses. En tous cas, elle ne m’avait pas paru aussi drôle que ne l’a été la pièce de théâtre ! Le décor est sixty à fond, les tenues des filles sont généralement très chouettes, et les acteurs jouent évidement plutôt très bien (il n’y a guère qu’Egée qui était limite incompréhensible). Très vite on oublie que c’est du vieil anglais traduit (et au passage, j’ai trouvé que c’était une très bonne traduction), on se laisse emporter par l’histoire.
Il y a pas mal de musique, yéyé à fond, et ce que j’ai particulièrement aimé, c’était la musique de western, pour un passage particulièrement approprié.
Curieusement, Mélanie Doutey et Lorant Deutsch n’ont pas les premiers rôles, pas les plus drôles non plus, mais vu la quantité et la qualité des autres acteurs, ça peut se comprendre. Celui qui joue l’âne est juste parfait d’ailleurs !
J’ai beaucoup ri, je crois que la salle a su que j’aimais la pièce, et j’ai regretté que la pièce ne dure pas plus longtemps.
Bref, j’aurais dû faire la note juste après avoir vu la pièce, car comme toujours, je suis incapable de faire une belle critique ! 😉
* oui, j’ai décidé de changer le nom de mon homme, ce surnom lui va beaucoup mieux que le Fonctionnaire : ça colle bien mieux à la réalité
** oui, son site internet n’est pas à sa hauteur ! 😉
Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment